RO­MANCE

Emi­ly Blaine met face à face deux per­son­nages que tout op­pose, mais qui, par la ma­gie des mots et de la ro­mance, vont peu à peu se rap­pro­cher.

Lire - - CONTENTS - M.L.

Maxime Ma­ré­chal est l’étoile mon­tante du ci­né­ma fran­çais. Cha­ris­ma­tique, ar­ro­gant, belle gueule, le jeune pro­dige du sep­tième art est le roi du monde. Une ba­garre vient as­som­brir sa car­rière pro­met­teuse. In­cul­pé pour coups et bles­sures, il écope de deux mois de tra­vaux d’in­té­rêt gé­né­ral. Son ami d’en­fance lui vient en aide : Maxime ef­fec­tue­ra sa peine en pro­vince, loin de la ca­pi­tale et de ses ten­ta­tions. Sa­rah, une li­braire in­tro­ver­tie et en­det­tée, l’héberge en échange d’une co­quette somme qui sau­ve­ra son com­merce.

Emi­ly Blaine est l’une des am­bas­sa­drices de la ro­mance mo­derne à la fran­çaise. La Librairie des rêves

sus­pen­dus conte, via une nar­ra­tion al­ter­née, la ren­contre de deux êtres que tout op­pose : le bad boy et la littéraire. Maxime est un écor­ché vif qui cache de nom­breux se­crets sous la co­lère et une in­dif­fé­rence feinte. Sa­rah vit pour l’amour des livres, re­cluse, fuyant tout lien sus­cep­tible de la faire souffrir. Deux âmes tour­men­tées ame­nées à s’ap­pri­voi­ser… Une ro­mance lé­gère, plai­sante pour cet été.

HHIII La Librairie des rêves sus­pen­dus par Emi­ly Blaine, 324 p., Har­le­quin, 15,90 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.