L’in­for­tune du cavalier

Avec ce drame ro­man­tique contant le des­tin tra­gique des amants mau­dits dans l’amé­rique d’au­jourd’hui, Shan­non Dun­lap livre une ver­sion contem­po­raine du cé­lèbre mythe mé­dié­val.

Lire - - POLAR - Ma­rie Le­che­va­lier

Brook­lyn, de nos jours. Tristan est un jeune mé­tis qui vit chez sa tante. As des échecs, il est l’atout de son cou­sin Mar­cus, le caïd du quar­tier, qui or­ga­nise des pa­ris sur son dos… entre autres dé­lits. Iz­zy, elle, est une ly­céenne de bonne fa­mille, qui rêve de faire mé­de­cine. Elle em­mé­nage dans un ap­par­te­ment de Brook­lyn avec ses pa­rents fan­tasques

et son frère ju­meau, Hull, qui vit mal leur dé­part pré­ci­pi­té de Man­hat­tan pour ce voi­si­nage « po­pu­laire ». Lorsque Tristan et Iz­zy se ren­contrent, le temps s’ar­rête. Bien plus qu’un coup de foudre, une évi­dence.

Iz­zy + Tristan est une ro­mance à la West Side Sto­ry, avec les ten­sions cultu­relles et ra­ciales de l’amé­rique d’au­jourd’hui. Une tra­gé­die à la­quelle se livrent les trois pro­ta­go­nistes par le biais d’une nar­ra­tion al­ter­née. L’his­toire se dé­roule comme une par­tie d’échecs, et le lec­teur as­siste im­puis­sant au drame qui se joue sous ses yeux. « Mais, Tristan, il n’y a pas d’amour sans souf­france. Tu sais ce­la, n’est-ce pas ? » Les pions prennent place sur le grand échi­quier de l’amour et de la mort. La dame, le cavalier, la tour : au­cun pro­ta­go­niste n’est épar­gné. Seul le des­tin rem­porte la par­tie. Échec et mat.

HHHII Iz­zy + Tristan (id.) par Shan­non Dun­lap, tra­duit de l’an­glais (États-unis) par Frédérique Le Bou­cher, 384 p., Ro­bert Laf­font/r, 17,90 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.