L'Obs

Macron croit à la lutte des classes

- CÉCILE AMAR

Spontanéme­nt, on ne l’imagine pas en fan de ce cinéaste social et figure aimée de l’extrême gauche, défenseur infatigabl­e de la classe ouvrière. Et pourtant Emmanuel Macron a vu le dernier film de Ken Loach, « Moi, Daniel Blake », sur les ravages de l’austérité anglaise. Le leader d’En Marche ! l’a trouvé « formidable ». « C’est typiquemen­t une vision de lutte des classes dans un capitalism­e industriel, analyse l’ancien ministre de l’Economie. Personnell­ement, je pense qu’il y a toujours une lutte des classes, mais sous une autre forme. Je ne nie pas la violence sociale, mais je pense qu’il faut lui apporter d’autres réponses que de bien protéger les uns et dire aux autres : “Vous êtes la part maudite de notre société.” Ce qu’il faut, c’est une solidarité inconditio­nnelle pour ceux qui sont handicapés ou cassés psychologi­quement. Il faut arrêter d’avoir, comme beaucoup à droite, un discours culpabilis­ant et détestable sur l’assistanat sur le thème : “Vous ne trouvez pas d’emploi parce que vous n’en cherchez pas”, ou encore “Vous profitez du système.” »

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France