PRÉ­CI­SION

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Va­lé­rie Boige, on­co­logue à l’Ins­ti­tut Gus­tave Rous­sy, nous écrit : « Je sou­hai­te­rais ap­por­ter un dé­men­ti à la ph­rase pa­rue dans l’ar­ticle “Le 5-FU nou­veau scan­dale sa­ni­taire ?” (“L’Obs” n°2826) : “De­puis la mise au point des chi­mio­thé­ra­pies, les morts toxiques sont te­nues pour in­évi­tables. La pro­fes­sion a dé­ve­lop­pé une in­sen­si­bi­li­té face à ces dé­cès.” Bien que les morts toxiques liées aux chi­mio­thé­ra­pies res­tent heu­reu­se­ment ex­cep­tion­nelles, au­cun fac­teur cli­nique ou bio­lo­gique n’est suf­fi­sam­ment per­ti­nent à l’heure ac­tuelle pour per­mettre de les pré­dire et de les évi­ter à 100%. D’un cô­té, le mé­de­cin reste de ce fait as­sez dé­mu­ni face à cette pro­blé­ma­tique, de l’autre, il doit prendre en compte le risque de dé­cès lié au can­cer. Loin d’être in­sen­sible aux morts toxiques, le mé­de­cin doit et s’at­tache à ap­pli­quer les re­com­man­da­tions en vi­gueur et à in­for­mer au maxi­mum le pa­tient des risques en­cou­rus. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.