3 idées ori­gi­nales

En France, l’ac­ti­vi­té en­tre­pre­neu­riale reste in­tense et sé­duit da­van­tage, se­lon une étude de la Di­rec­tion gé­né­rale des en­tre­prises, pu­bliée en dé­cembre 2017. On ap­prend que 550 000 struc­tures ont été créées en 2017. Voi­ci 3 idées ori­gi­nales qui peuvent vo

L'Officiel de La Franchise - - LES CONSEILS DE L’EXPERT - Par Jo­na­than Si­truk, co-fon­da­teur de Point de Vente.

1-Une bou­tique d’e-ci­ga­rettes

La ci­ga­rette élec­tro­nique a le vent en poupe. Mal­gré un lé­ger re­pli, ce mar­ché à concur­rence mo­dé­rée conti­nue de réa­li­ser de bons ré­sul­tats. L’INPES re­cense plus de 7 700 arômes, il se­rait donc in­té­res­sant de jouer la carte de la di­ver­si­té et de la qua­li­té pour se dif­fé­ren­cier. Ce type de com­merce re­pose sur une lo­gique d’achats ré­pé­tés qui vous per­met­tra de do­ser vos ef­forts de pros­pec­tion. La fi­dé­li­sa­tion est moins la­bo­rieuse, mais la clien­tèle est aver­tie et exi­geante. La maî­trise du Be­soin en Fonds de Rou­le­ment (BFR) est fa­ci­li­tée par le coût de re­vient ré­duit de la mar­chan­dise qui, de sur­croît, ne né­ces­site pas un grand es­pace de sto­ckage. De nom­breuses en­tre­prises pro­posent d’ailleurs d’in­té­grer leur ré­seau de fran­chise, ce qui consti­tue un in­di­ca­teur des belles op­por­tu­ni­tés de crois­sance de ce com­merce fa­ci­le­ment dé­cli­nable. No­tons tout de même un in­con­vé­nient de taille, à sa­voir l’évo­lu­tion des ré­gle­men­ta­tions qui consti­tue une me­nace, comme ce qui se passe pour les bu­ra­listes.

2-Un com­merce de vê­te­ments XXL et plus

C’est ty­pi­que­ment le genre d’af­faires qui nour­rit sa rai­son d’être par un manque cruel sur le mar­ché. Lorsque l’on fait ses em­plettes à Pa­ris, on pour­rait lé­gi­ti­me­ment se de­man­der s’il existe une taille su­pé­rieure à 44 ! Pour­tant, se­lon un ar­ticle du jour­nal Les Échos réa­li­sé à l’oc­ca­sion de la 4e Pulp Fa­shion Week, la moi­tié des Fran­çaises font un 44 ou plus. Elles se voient donc dans l’obli­ga­tion de dé­pen­ser une grande par­tie de leur bud­get shop­ping pour ache­ter leurs vê­te­ments sur des sites Web étran­gers, sans ga­ran­tie sur la qua­li­té, ni sur la taille d’ailleurs. Une bou­tique tex­tile grande taille ne de­vrait, en prin­cipe, avoir au­cune dif­fi­cul­té à réa­li­ser un vo­lume de vente in­té­res­sant, et pour cause. Nous sommes ici en­core dans un mar­ché où l’achat est ré­pé­té avec une fi­dé­li­sa­tion des plus fa­ciles. L’IN­SEE nous ap­prend que la cor­pu­lence des Fran­çais est en aug­men­ta­tion de­puis… 1981 ! Tout porte à croire que la de­mande res­te­ra forte, voire évo­lue­ra dans les an­nées à ve­nir.

3-Un ma­ga­sin de drones

Les ama­teurs de drones se tournent prin­ci­pa­le­ment vers les bou­tiques en ligne pour s’ap­pro­vi­sion­ner, et c’est pré­ci­sé­ment ce qui fait l’at­trac­ti­vi­té de ce pro­duit. Pour ti­rer votre épingle du jeu, n’hé­si­tez pas à mi­ser sur la proxi­mi­té avec le client, per­met­tant la pos­si­bi­li­té de tou­cher, vé­ri­fier et tes­ter les mo­dèles avant l’achat, ain­si que la pos­si­bi­li­té de conseiller les dé­bu­tants qui hé­sitent à choi­sir leur pre­mier drone. Ce mar­ché de niche ne manque pas d’atouts : ti­cket moyen éle­vé, marges in­té­res­santes, ef­fet de cu­rio­si­té, faible concur­rence, etc. En plus des mo­dèles des­ti­nés aux loi­sirs (en­fants et adultes), les drones pro­fes­sion­nels et ci­vils sont éga­le­ment pri­sés. Se­lon L’Usine Nou­velle, ce mar­ché de­vrait at­teindre les 650 mil­lions d’eu­ros à l’ho­ri­zon 2025. À no­ter tou­te­fois que pour vous lan­cer, il vous faut un grand fonds de rou­le­ment en rai­son de la cher­té de la mar­chan­dise et le dé­lai de ro­ta­tion de stock un peu éle­vé.

“Le com­merce de vê­te­ments grande taille est le genre d’af­faire qui nour­rit sa rai­son d’être par un manque cruel sur le mar­ché“

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.