“Le conte­nu est là, il suf­fit de re­voir la forme”

L'Officiel de La Franchise - - ANALYSE - Fa­bienne Her­vé, ex­perte en com­mu­ni­ca­tion fran­chise

Bra­vo à l’en­seigne Doc­teur Or­di­na­teur qui a su per­du­rer, de­puis sa créa­tion en 2002, sur un cré­neau où beau­coup n’ont pas ré­sis­té ! Mais si le ton hu­mo­ris­tique de sa com­mu­ni­ca­tion était sa marque de fa­brique à l’ori­gine, ne se­rait-il pas temps que Doc­teur Or­di­na­teur ra­jeu­nisse son image ? Par exemple, le site In­ter­net au­rait be­soin d’un bon lif­ting pour mon­trer plus de mo­der­ni­té et de per­ti­nence sans pour au­tant perdre de son ori­gi­na­li­té et de son conte­nu. D’une re­fonte de son iden­ti­té en dé­cou­le­raient des do­cu­ments et pla­quettes beau­coup plus at­trac­tifs no­tam­ment pour les can­di­dats à la fran­chise. De plus, une mise à jour des chiffres pré­sen­tés dans le DIP, s’im­pose éga­le­ment, beau­coup trop de ré­fé­rences à des études qui re­montent à 2011 ne re­flé­tant pas tou­jours la si­tua­tion ac­tuelle du mar­ché. Aus­si, d’une fa­çon gé­né­rale, en re­tra­vaillant sa com­mu­ni­ca­tion, Doc­teur Or­di­na­teur ga­gne­rait en sé­rieux et en cré­di­bi­li­té. Le conte­nu est là, il suf­fit de re­voir la forme.

La ré­ponse de V. Bon­net :

C’est une ques­tion qui n’est pas tran­chée. Le site est an­cien, et nous sommes conscients qu’il pour­rait être plus mo­derne, mais il bé­né­fi­cie d’un très bon ré­fé­ren­ce­ment na­tu­rel. Si on casse la struc­ture on re­part à zé­ro.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.