L’in­ter­ro­ga­toire

Quid de la for­ma­tion ini­tiale ?

L'Officiel de La Franchise - - SOMMAIRE -

Quel est le pro­gramme de for­ma­tion ?

Même si le contrat donne les in­for­ma­tions pra­tiques (du­rée, ta­rif et lieu géo­gra­phique…), de­man­dez aus­si un pro­gramme dé­taillé pour connaître le conte­nu, les for­ma­teurs, les sup­ports uti­li­sés, le centre de for­ma­tion… “Avec ce do­cu­ment, on a un cer­tain nombre d’in­for­ma­tions im­por­tantes qui per­mettent de po­ser d’autres ques­tions. Est-ce que les sup­ports sont re­mis au jour le jour ? Quels sont les sou­tiens pé­da­go­giques ? Est-on sui­vi ?”, pré­cise Laurent De­la­fon­taine, as­so­cié et fon­da­teur du ca­bi­net Axe Ré­seaux. Vous sau­rez éga­le­ment comment sont tes­tés les ac­quis : avant, pen­dant ou après la for­ma­tion. Pour un pe­tit pense-bête, si l’on a ten­dance, en tant que can­di­dat, à in­ter­ro­ger des fran­chi­sés sur les per­for­mances éco­no­miques ou l’ac­com­pa­gne­ment de la tête du ré­seau, il ne faut pas né­gli­ger de leur po­ser la ques­tion de la for­ma­tion. “Cela per­met­tra d’avoir une vraie vi­sion de cette pé­riode char­nière”.

Est-ce que la for­ma­tion ini­tiale est ré­fé­ren­cée sur Da­ta­dock ?

En vi­gueur de­puis jan­vier 2017, Da­ta­dock est une base de don­nées de for­ma­tions créée par les fi­nan­ceurs (Op­ca et Opa­cif). Elle im­pose six cri­tères : iden­ti­fi­ca­tion des ob­jec­tifs de la for­ma­tion et son adap­ta­tion au pu­blic for­mé ; adap­ta­tion des dis­po­si­tifs d’ac­cueil, de sui­vi pé­da­go­gique et d’éva­lua­tion aux pu­blics de sta­giaires ; adé­qua­tion des moyens pé­da­go­giques, tech­niques et d’en­ca­dre­ment à l’offre de for­ma­tion ; qua­li­fi­ca­tion pro­fes­sion­nelle et la for­ma­tion conti­nue des per­sonnes char­gées des for­ma­tions ; condi­tions d’in­for­ma­tion du pu­blic sur l’offre de for­ma­tion, ses dé­lais d’ac­cès et les ré­sul­tats ob­te­nus et prise en compte des ap­pré­cia­tions ren­dues par les sta­giaires. “C’est un gage de qua­li­té pour les can­di­dats car il faut ré­pondre à un cer­tain nombre d’exi­gences. Donc, la for­ma­tion prend une cer­taine va­leur”, ré­vèle-t-il. Autre conseil, si la for­ma­tion n’est pas com­prise dans le droit d’en­trée mais fac­tu­rée à part, le can­di­dat peut être éli­gible pour se la faire rembourser par un or­ga­nisme de for­ma­tion.

Que se passe-t-il si la du­rée de la for­ma­tion n’est pas suf­fi­sante ?

Cer­tains fran­chi­seurs aug­mentent la du­rée de la for­ma­tion s’ils es­timent que le fran­chi­sé n’est pas à la hau­teur du sa­voir-faire de l’en­seigne ou se­lon le ré­sul­tat au test de connais­sances. Cette éven­tua­li­té est souvent in­di­quée dans le contrat. “Le fran­chi­sé re­passe alors une ses­sion de for­ma­tion à ses frais pour ac­qué­rir le sa­voir-faire de l’en­seigne”. Si cela in­duit une sor­tie du can­di­dat, c’est au cas par cas se­lon la tête de ré­seau en ce qui concerne les frais en­gen­drés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.