Une chambre qui me res­semble

Parce que c’est dans cette pièce que nous pas­sons la plus grande par­tie de notre vie, au­tant en faire un lieu par­fai­te­ment en ac­cord avec notre per­son­na­li­té, nos goûts et nos as­pi­ra­tions. Fi­dèle aux ten­dances ou to­ta­le­ment ré­in­ven­tée, si elle vous res­semb

L'Officiel de la Maison - - Sommaire -

Même si nous y sé­jour­nons le plus sou­vent dans le noir, la chambre reste le der­nier lieu que nos yeux contemplent chaque jour, et le pre­mier que nous dé­cou­vrons chaque ma­tin. Au­tant dire que l’am­biance qui y règne a une grande in­fluence sur notre vie. Chaque cou­leur, chaque ma­tière, la confi­gu­ra­tion de l’es­pace, la qua­li­té de la lu­mière peuvent mo­di­fier notre hu­meur. Bien avant de cher­cher à réa­li­ser un rêve d’ori­gi­na­li­té ou de sa­tis­faire un goût pro­non­cé pour les ten­dances en ma­tière de dé­co­ra­tion, il faut donc de­man­der quels sont les res­sorts de notre apai­se­ment et de nos ten­sions in­times. Quelle cou­leur nous apaise, ap­pré­cions-nous le vide? Le foi­son­ne­ment nous ras­sure-t-il? Les livres sont-ils de sages com­pa­gnons ou des ra­bat-joie? Ai­mons-nous la pleine lu­mière ou la pé­nombre ? C’est à par­tir de ce bi­lan que vous pour­rez créer un en­vi­ron­ne­ment qui doit avant tout vous apai­ser et vous sé­cu­ri­ser. Et comme une chambre se par­tage sou­vent, le double bi­lan pré­ci­té doit pas­ser aus­si par des com­pro­mis.

Un foi­son­ne­ment sé­cu­ri­sant

D’autres in­vi­te­ront dans la chambre tous leurs ob­jets fé­tiches. Ils se­ront ins­tal­lés sur de pe­tites éta­gères mu­rales dis­sé­mi­nées le long des murs. Sur ces der­niers, di­verses images peuvent aus­si être ex­po­sées. At­ten­tion à bien choi­sir celles qui ne créent pas chez vous de ten­sion : ce n’est pas l’émo­tion que l’on re­cherche dans une chambre, c’est la sé­ré­ni­té. Le foi­son­ne­ment sé­cu­ri­sant peut aus­si être créé par des ma­tières bien choi­sies, no­tam­ment les étoffes et le bois. Ce der­nier se prête à toutes les mises en scène, de la tête de lit à l’es­trade en pas­sant par les pa­re­ments mu­raux. Cha­leu­reux, il donne vite le sen­ti­ment de dor­mir dans un cha­let.

Quand la dé­co fait si­lence

Chez les ama­teurs de vide, les dor­meurs ap­pré­cient le si­lence de la dé­co: tout ef­fet de contraste doit être évi­té. L’am­biance est mo­no­chrome, les murs de pré­fé­rence blancs ou lé­gè­re­ment tein­tés, et la li­te­rie est tou­jours en ac­cord avec la cou­leur do­mi­nante. Pas de mo­tifs, ou à peine vi­sibles sur les ta­pis­se­ries. Les illus­tra­tions mu­rales sont en très pe­tit nombre, mais en grand for­mat si pos­sible. Toute la dé­co est pla­cée sous le signe de la calme ho­ri­zon­ta­li­té: on pré­fé­re­ra les com­modes longues, les consoles et les bancs aux éta­gères et autres ar­moires. Fau­teuils et va­lets ne sont ac­cep­tés que s’ils res­tent dis­crets et peu en­com­brants. Les che­vets tou­jours dis­po­nibles n’ac­ceptent qu’un très pe­tit nombre d’ob­jets. Tous les ran­ge­ments sont in­vi­sibles, et si pos­sible ins­tal­lés dans une autre pièce. Cô­té ma­tières, bois peints et mé­taux jouent les contrastes en dou­ceur. Les cous­sins sont rares, les ta­pis se confondent avec le sol. Pas de bal­da­quin dans la chambre sobre, pas de pa­ravent non plus et une tête de lit dis­crète. Le lit est large, de pré­fé­rence bas, et l’on s’en­dort chaque soir en of­frant à nos rêves une belle page blanche!

Ce sont bien les meubles qui l’oc­cupent qui dé­fi­nissent la chambre. Au­tour du lit en ma­jes­té, gra­vitent toute une sé­rie d’élé­ments dont la forme et le style peuvent va­rier à l’in­fi­ni

Dans la chambre d’étu­diant, les consi­dé­ra­tions pra­tiques l’em­portent sur les choix es­thé­tiques : la chambre doit être mul­ti­fonc­tion ! (Bi­mo­dal) Touche de cou­leur Une tête de lit à mou­lures de style clas­sique est pro­pul­sée dans la mo­der­ni­té par une...

 Le banc ca­pi­ton­né pla­cé au bout du lit est une autre al­ter­na­tive au valet dans la ré­cep­tion des vê­te­ments. (But).

Dé­me­sure : une large tête ca­pi­ton­née pour un lit pla­cé à l’abri d’une lampe de che­vet géante. (Sweet­pea & Willow)

 Fau­teuil dis­cret Choi­sis­sez des fau­teuils en ac­cord avec votre style, peu vo­lu­mi­neux et sur­tout pas trop hauts. (But).

 Coif­feuse Ses ver­sions mo­dernes peuvent aus­si faire of­fice de console ou de pe­tit se­cré­taire. (Es­sen­tial Home).

 Quand les murs af­fichent une neu­tra­li­té apai­sante, le linge de lit peut se per­mettre des fan­tai­sies chro­ma­tiques. Pour un ef­fet ur­bain choi­sis­sez des unis. (Théo­dore Col­lec­tion).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.