Au PS, c’est « Make so­cia­lism great again »

L'Opinion - - La Une - Ra­phaël Proust @ra­phael­proust

PAR­TI CHERCHE LIGNE PO­LI­TIQUE. Mise en place après le dé­part de JeanCh­ris­tophe Cam­ba­dé­lis en juin, la nou­velle di­rec­tion col­lé­giale pro­vi­soire se réunis­sait pour la pre­mière fois lun­di après-mi­di. D’ici au pro­chain con­grès qui ne de­vrait pas se te­nir avant 2018, la feuille de route qui va oc­cu­per l’équipe d’une ving­taine de membres se­ra avant tout consa­crée à la re­mise sur pied d’une for­ma­tion la­mi­née par les re­vers élec­to­raux et fra­gi­li­sée par les dé­parts de membres his­to­riques.

Afin de contri­buer au dé­bat, une grande consul­ta­tion se­ra lan­cée par In­ter­net au­près des mi­li­tants et des sym­pa­thi­sants du par­ti d’ici quinze jours. Les idées ne se­ront pas de trop.

A la fin du mois d’août, un sé­mi­naire doit per­mettre, grâce aux contri­bu­tions de la base, de faire émer­ger une feuille de route qui de­vra à son tour être va­li­dée par les adhé­rents. Sur­tout, cette séance de brains­tor­ming col­lec­tif au­ra pour but de ré­soudre le di­lemme du po­si­tion­ne­ment du PS vis-à-vis du nou­vel exé­cu­tif.« Ac­tuel­le­ment, le rôle du Par­ti so­cia­liste n’est pas d’être dans une guerre de tran­chées avec le gou­ver­ne­ment », af­firme lun­di Ju­lien Dray dans une in­ter­view pu­bliée par le Jour­nal du di­manche. Pas d’op­po­si­tion « pré­dé­ter­mi­née » pour l’an­cien dé­pu­té et ac­tuel membre de la di­rec­tion pro­vi­soire qui plaide pour un mou­ve­ment « équi­li­bré ».

Prise en te­naille entre La France in­sou­mise et La Ré­pu­blique en marche, la for­ma­tion peine en ef­fet à pla­cer son cur­seur po­li­tique.

Au me­nu des autres trans­for­ma­tions pro­fondes qui at­tendent le PS, un chan­ge­ment de nom n’est pas ex­clu. C’est dé­jà le cas pour le groupe so­cia­liste à l’As­sem­blée na­tio­nale qui s’est bap­ti­sé « Nou­velle Gauche ». Lui aus­si membre de la di­rec­tion pro­vi­soire, le conseiller ré­gio­nal d’Ile- deF­rance Fran­çois Kal­fon a ex­pli­qué lun­di sur France In­fo que la réunion avait no­tam­ment pour but de trou­ver une « mé­thode qui nous amè­ne­ra à chan­ger de nom, à chan­ger beau­coup de choses au fonc­tion­ne­ment du Par­ti so­cia­liste ». Une mé­thode dé­jà ex­pé­ri­men­tée par l’UMP, re­bap­ti­sé Les Ré­pu­bli­cains en 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.