Billet. Dé­ro­bade

L'Opinion - - La Une - Mi­chel Schifres mschifres@lo­pi­nion.fr

Mais pour quoi nous prend-on ? Sans doute trop fra­giles pour lire les pam­phlets ab­jects de Cé­line. L’édi­teur Gal­li­mard avait ca­res­sé le pro­jet de les pu­blier. Il en a sus­pen­du l’idée. Il re­nonce, se cour­bant de­vant la po­lé­mique, cé­dant aux cen­seurs pour qui ces brû­lots an­ti­sé­mites ne sau­raient être por­tés à la connais­sance du pu­blic. Ce n’est pas la li­ber­té d’ex­pres­sion qui est en cause : les odieuses Ba­ga­telles pour un mas­sacre se trouvent ailleurs. Ce qui risque de l’être en re­vanche, c’est le droit de lire, de for­mer son ju­ge­ment et de jouir de sa li­ber­té d’es­prit loin des cor­sets du temps. Jus­ti­fiant sa dé­ro­bade pas­sa­gère, An­toine Gal­li­mard a ex­pli­qué agir « au nom de ma li­ber­té d’édi­teur » (certes) et « de ma sen­si­bi­li­té à mon époque ». C’est bien le pro­blème.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.