Place pu­blique : Glucks­mann dans le grand bain po­li­tique

Si l’ini­tia­tive ci­toyenne sus­cite l’in­té­rêt des par­tis, l’im­mi­nence du scru­tin européen in­ter­roge sur son éven­tuel ca­rac­tère élec­to­ral

L'Opinion - - Opposition : La Grande Panne - Ra­phaël Proust @ra­phael­proust

L’es­sayiste Ra­phaël Glucks­mann a an­non­cé lun­di le lan­ce­ment pro­chain de Place pu­blique, une « struc­ture col­lec­tive » qui am­bi­tionne de fé­dé­rer les ini­tia­tives ci­toyennes sur le so­cial, l’éco­lo­gie et la so­li­da­ri­té. L’éco­no­miste Tho­mas Por­cher et la mi­li­tante éco­lo­giste Claire Nouvian y sont éga­le­ment as­so­ciés. L’HEURE EST UNE NOU­VELLE FOIS aux ap­pels à gauche. L’es­sayiste Ra­phaël Glucks­mann a pour la pre­mière fois évo­qué lun­di le mou­ve­ment « ci­toyen, éco­lo­giste et so­li­daire » qu’il compte lan­cer avec l’éco­no­miste Tho­mas Por­cher et l’éco­lo­giste Claire Nouvian. Cette « struc­ture col­lec­tive » bap­ti­sée Place pu­blique de­vrait être of­fi­cia­li­sée sa­me­di pro­chain à tra­vers la pu­bli­ca­tion d’un ap­pel si­gné par près de 80 per­son­na­li­tés. Les contours en sont en­core flous mais le texte de­vrait lis­ter une ving­taine de causes sus­cep­tibles de ras­sem­bler la gauche au sens large. Une qua­ran­taine de per­sonnes ont dé­jà to­pé avec le pe­tit club qui cherche dé­sor­mais à élar­gir le cercle. Car si les su­jets évo­qués dans l’ap­pel font fa­ci­le­ment consen­sus, l’am­bi­tion po­li­tique de cette fu­ture struc­ture pose ques­tion à quelques mois des élec­tions eu­ro­péennes.

« Ils dis­cutent de ma­nière ou­verte du pro­jet, ils ne font pas ça dans le dos de par­tis », sou­ligne un ac­ti­viste proche de plu­sieurs si­gna­taires. Le trio dis­cute ré­gu­liè­re­ment avec les for­ma­tions de gauche, à l’ex­cep­tion no­table de La France in­sou­mise, tout en as­su­rant que « l’idée n’est pas du tout de faire une liste de plus », comme l’a af­fir­mé lun­di Ra­phaël Glucks­mann. Ce der­nier a dé­cli­né la tête de liste of­ferte par Gé­né­ra­tion.s, le mou­ve­ment de Be­noît Ha­mon avec qui il a briè­ve­ment col­la­bo­ré pen­dant la der­nière pré­si­den­tielle, tout comme la réa­li­sa­trice Claire Nouvian, que le can­di­dat d’Eu­rope Eco­lo­gie-Les Verts (EELV) Yan­nick Ja­dot au­rait bien ac­cueillie sur sa liste. En in­terne, les ini­tia­teurs de Place pu­blique as­surent que leur dé­marche ne vise qu’à nour­rir la ré­flexion à gauche. Plu­sieurs si­gna­taires po­ten­tiels ont d’ailleurs pré­ve­nu qu’ils ne vou­laient pas mettre sur or­bite une can­di­da­ture de Ra­phaël Glucks­mann.

Ca­len­drier élec­to­ral. Les par­tis font tou­te­fois part de leur in­té­rêt pour cette ini­tia­tive qui rap­pelle celle lan­cée dé­but 2016 pour une pri­maire à gauche. « Cet ap­pel peut cris­tal­li­ser un es­pace au­jourd’hui ato­mi­sé, ce­lui des pro­gres­sistes éco­lo­gistes et proeu­ro­péens, qui risque de par­tir en ordre dis­per­sé », sou­ligne le porte-pa­role d’EELV Ju­lien Bayou. La bien­veillance des par­tis est de mise… tout comme la vi­gi­lance sur les pos­sibles dé­bou­chés élec­to­raux. Car si tous les pro­ta­go­nistes as­surent vou­loir en fi­nir avec les lo­giques d’ap­pa­reils, dif­fi­cile pour les dif­fé­rentes for­ma­tions de re­non­cer à leurs pro­ces­sus de dé­si­gna­tion des can­di­dats. Sans par­ler de l’épi­neuse ques­tion du fi­nan­ce­ment des cam­pagnes.

Be­noît Ha­mon est pour l’ins­tant ce­lui qui s’est le plus en­ga­gé, no­tam­ment à tra­vers un ap­pel à can­di­da­ture lan­cé lun­di « pour une liste hu­ma­niste, éco­lo­giste, ci­toyenne et eu­ro­péenne ». Le ti­ming comme la forme rend l’opé­ra­tion par­fai­te­ment com­pa­tible avec Place pu­blique. « Il n’a pas de man­dat na­tio­nal ni de fi­nan­ce­ment à as­su­rer, il n’a pas grand-chose à perdre », fait re­mar­quer un connais­seur du pro­jet. Les éco­lo­gistes se­raient, eux, plus em­bar­ras­sés si une vraie dy­na­mique se met­tait en place, le ca­len­drier élec­to­ral étant dé­jà bien avan­cé. L’ac­cueil of­fert à ce énième ap­pel ci­toyen uni­taire di­ra ra­pi­de­ment s’il est pro­mis à un ave­nir ou s’il connaî­tra le même sort que les pré­cé­dents. A sa­voir fi­nir aux ou­bliettes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.