Du bon usage de notre li­ber­té

L'Opinion - - Spécial Pologne - Kor­nel Mo­ra­wie­cki

QU’AVONS-NOUS FAIT DE NOTRE LI­BER­TÉ ?

Quel usage avons-nous fait de notre in­dé­pen­dance de­puis 1918 ? Dans une réa­li­té cruelle, un pé­ril exis­ten­tiel, un as­ser­vis­se­ment pro­lon­gé, la na­tion po­lo­naise a ex­cep­tion­nel­le­ment bien réus­si son pa­ri.

Ab­sente des cartes de l’Eu­rope pen­dant 123 ans, ra­va­gée par la Grande Guerre, la Po­logne a dû faire face, en 1920, à l’in­va­sion de la Rus­sie so­vié­tique. Grâce à la vaillance du peuple et le gé­nie au­da­cieux des chefs, elle a domp­té le puis­sant agres­seur. En dé­fen­dant notre pa­trie, nous avons sau­vé de la ca­tas­trophe au moins une moi­tié de l’Eu­rope.

En sep­tembre 1939, nous ne nous sommes al­liés ni avec Ber­lin, ni avec Mos­cou. Du­rant la guerre, la Po­logne a su­bi les plus grosses pertes hu­maines de tous les pays du monde. Un ha­bi­tant sur cinq de la Po­logne d’avant-guerre a trou­vé la mort. A la suite de la ca­pi­tu­la­tion de l’In­sur­rec­tion de Var­so­vie en 1944, les na­zis ont ra­sé notre ca­pi­tale. Nous ne sommes pas par­ve­nus à sau­ver les juifs qui vi­vaient avec nous sur la même terre de­puis des siècles. Les na­zis fu­sillaient toute la fa­mille de ce­lui ou celle qui of­frait la ca­chette à un juif. De 3,5 mil­lions des juifs po­lo­nais, nous n’avons réus­si à sau­ver que quelques di­zaines de mil­liers.

Nous avons sur­vé­cu en tant que na­tion, mais les na­zis et les So­vié­tiques, en ac­cord ta­cite, ont as­sas­si­né nos élites. Après l’in­va­sion na­zie de l’Union so­vié­tique et donc de nos con­fins orien­taux, les Po­lo­nais furent vic­times d’une cam­pagne mas­sive d’ex­ter­mi­na­tion par les Al­le­mands, mais aus­si par les fas­cistes de l’ar­mée in­sur­rec­tion­nelle ukrai­nienne.

Ré­voltes. Après la guerre, les vain­queurs nous ont pris Lviv, Grod­no et Vil­nius. Par la grâce de Sta­line, nous avons ob­te­nu Wrocław, Szc­ze­cin et Olsz­tyn, mais c’était pour pé­ren­ni­ser notre an­ta­go­nisme en­vers l’Al­le­magne et nous rendre dé­pen­dants de l’aide ex­té­rieure.

Le peuple a re­bâ­ti son pays. Puis est ve­nu le temps des ré­voltes : 1956, 1968, 1970, 1976, jus­qu’à pro­duire, en 1980, le beau fruit de « So­li­da­ri­té ». En dé­cembre 1981, nous fûmes per­fi­de­ment at­ta­qués par des traîtres et notre propre ar­mée. Le syn­di­cat dont des mil­liers de mi­li­tants furent ar­rê­tés, est pas­sé à la clan­des­ti­ni­té. Sous le ré­gime de la loi mar­tiale et tout au long des an­nées 1980, la ré­sis­tance na­tio­nale a conti­nué, en ins­pi­rant cou­rage et es­poir. La per­sé­vé­rance et l’amour de la li­ber­té ont conduit à l’éro­sion du sys­tème.

Nous avons lar­ge­ment contri­bué à la li­bé­ra­tion des na­tions d’Eu­rope cen­trale et orien­tale du joug com­mu­niste, à l’élar­gis­se­ment de l’UE et à la dé­com­po­si­tion de l’URSS.

Par contre, nous avons ra­té la so­li­da­ri­té. Nous nous sommes lais­sés em­por­ter par les con­cepts vul­gaires de ca­pi­ta­lisme pré­da­teur et d’égoïsme so­cial. Nous nous sommes af­fai­blis spi­ri­tuel­le­ment, en consen­tant à la vente du pa­tri­moine que nos pères avaient créé à la sueur de leurs fronts après la guerre.

Au­jourd’hui, nous sommes re­ve­nus à la rai­son. Le nou­veau gou­ver­ne­ment po­lo­nais est en conflit avec les ju­ristes, les mé­dias, les bé­né­fi­ciaires de la tran­si­tion is­sue de la « Table Ronde » qui l’ac­cusent d’agir en vio­la­tion de la dé­mo­cra­tie. Mais la plu­part des Po­lo­nais at­tendent un chan­ge­ment. Et il est en train de se pro­duire : un to­tal de plus de 40 mil­liards de zlo­tys fut ins­crit dans le bud­get afin de ré­pondre aux be­soins so­ciaux de la po­pu­la­tion.

Jus­qu’à pré­sent, nous avons es­sen­tiel­le­ment fait bon usage de notre li­ber­té. Tant pour nous, les Po­lo­nais, que pour les autres. Sans dé­vier de la voie de la li­ber­té, nous de­vons main­te­nant l’as­so­cier à celle de la so­li­da­ri­té.

KOR­NEL MO­RA­WIE­CKI est pré­sident ho­no­raire de la Diète. En­ga­gé dans la ré­volte des étu­diants de 1968 et mi­li­tant de l’op­po­si­tion an­ti­com­mu­niste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.