Un som­met du G20 de tous les dan­gers au plan com­mer­cial

L'Opinion - - Communiqué - Gilles Sen­gès t @Gille­senges

« LE COM­MERCE IN­TER­NA­TIO­NAL et l’in­ves­tis­se­ment sont d’im­por­tants mo­teurs de crois­sance, de pro­duc­ti­vi­té, d’in­no­va­tion, de créa­tion d’em­plois et de dé­ve­lop­pe­ment. Nous al­lons gar­der nos mar­chés ou­verts [...] et conti­nuer à com­battre le pro­tec­tion­nisme y com­pris toutes les pra­tiques commerciales dé­loyales… Dans ce but, nous ap­pré­cions les ac­ti­vi­tés de sur­veillance de l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale du com­merce (OMC), de la Confé­rence des Na­tions unies sur le com­merce et le dé­ve­lop­pe­ment (CNUCED) et l’Or­ga­ni­sa­tion de co­opé­ra­tion et de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­miques (OCDE). » Très clas­sique dans sa forme, le com­mu­ni­qué fi­nal du der­nier som­met du G20 à Ham­bourg des 7 et 8 juillet 2017, qui no­tait aus­si l’en­ga­ge­ment « ir­ré­ver­sible » de ses pays membres (à l’ex­cep­tion des EtatsUnis) sur l’Ac­cord de Pa­ris sur le cli­mat, pour­rait res­ter sans suite, ce 1er dé­cembre, à l’is­sue la ren­contre à Bue­nos Aires, en Ar­gen­tine, des chefs d’Etat et de gou­ver­ne­ment de ce groupe réunis­sant pays dé­ve­lop­pés et éco­no­mies émer­gentes.

La faute à Do­nald Trump qui, de­puis son ar­ri­vée à la pré­si­dence des Etats-unis, a re­ti­ré pos­té­rieu­re­ment sa si­gna­ture au bas du com­mu­ni­qué fi­nal du som­met du G7 au Qué­bec, en juin 2017, dé­clen­ché une « guerre mon­diale de l’acier » en mai 2018 et pro­vo­qué le blo­cage du fo­rum de Co­opé­ra­tion éco­no­mique pour l’Asie-Pa­ci­fique (APEC), la se­maine der­nière, en Pa­poua­sie-Nou­velle-Gui­née. Sans par­ler du blo­cage qu’il a ins­tau­ré à l’OMC en re­fu­sant la no­mi­na­tion de nou­veaux ma­gis­trats à la cour d’ap­pel de l’or­gane de rè­gle­ment des dif­fé­rends. L’hôte de la Mai­son Blanche fait une crise d’ec­zé­ma dès qu’il en­tend le mot « mul­ti­la­té­ra­lisme ». Il semble de sur­croît d’une hu­meur de dogue alors qu’il est en­ga­gé dans une es­ca­lade com­mer­ciale avec la Chine. Sauf sur­prise, la ques­tion ne de­vrait pas être ré­glée à l’is­sue de son dî­ner sa­me­di soir avec le pré­sident Xi Jin­ping.

Sub­ven­tions mas­sives. Do­nald Trump au­rait pu s’ap­puyer sur les Eu­ro­péens qui dé­plorent comme lui les pra­tiques chi­noises en ma­tière de libre-échange (sub­ven­tions mas­sives, manque de res­pect de la pro­prié­té in­tel­lec­tuelle et d’ou­ver­ture de ses mar­chés, etc.) mais l’an­cien homme d’af­faires ne conçoit les re­la­tions in­ter­na­tio­nales que bi­la­té­ra­le­ment. Sur­tout, il s’ap­prête à se re­tour­ner contre eux dès qu’il au­ra trou­vé un ac­cord avec Pé­kin. Il suf­fit de consul­ter ses der­niers tweets – il s’y plaint du « trai­te­ment » ré­ser­vé par l’Union eu­ro­péenne aux Etats-Unis ou par Em­ma­nuel Ma­cron lors de sa ve­nue le 11 no­vembre der­nier à Pa­ris – pour de­vi­ner qui se­ra sa pro­chaine cible. S’il dé­nonce la forte taxa­tion des vins amé­ri­cains en France quand les Etats-Unis fa­ci­litent la vie à leurs ho­mo­logues fran­çais, l’hôte de la Mai­son Blanche a par­ti­cu­liè­re­ment dans le vi­seur les au­to­mo­biles al­le­mandes.

Il a ain­si an­non­cé, mer­cre­di, que des droits de douane de 25 % sur les voi­tures im­por­tées étaient « ac­tuel­le­ment à l’étude » après l’an­nonce de mil­liers de sup­pres­sions d’em­plois et des fer­me­tures d’usines par Ge­ne­ral Mo­tors. Le su­jet pro­voque dé­jà des fric­tions entre Pa­ris et Ber­lin, prêt à tout pour pré­ser­ver la si­tua­tion de ses construc­teurs, y com­pris à sa­cri­fier la po­li­tique agri­cole com­mune (PAC) qui bé­né­fi­cie es­sen­tiel­le­ment à nos agri­cul­teurs. Alors que, hors pétrole, le com­merce des pays du G20 a stag­né au troi­sième tri­mestre – se­lon l’OCDE, l’ex­pan­sion conti­nue ob­ser­vée au cours des deux der­nières an­nées a peut-être ca­lé du fait des ré­centes me­sures pro­tec­tion­nistes – il risque d’y avoir de l’ambiance à Bue­nos Aires !

Il suf­fit de consul­ter les der­niers tweets de Do­nald Trump pour de­vi­ner qui se­ra sa pro­chaine cible: l’Union eu­ro­péenne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.