Nice, pion­nière de la can­tine sans plas­tique

L'Opinion - - La Sélection De L’opinion - Ca­mille Mar­nac

ET VOI­LÀ UNE RAI­SON de plus pour pré­fé­rer man­ger à la can­tine, avec les co­pains et co­pines… Dès la ren­trée 2019, la ville de Nice va in­ter­dire le plas­tique de tous ses éta­blis­se­ments sco­laires. Du pro­ces­sus de pro­duc­tion dans la nou­velle cui­sine cen­trale de la ville – un chan­tier de 30 mil­lions d’eu­ros – jus­qu’au ré­chauf­fage dans les res­tau­rants sco­laires, par­tout la même règle : zé­ro plas­tique. A la place, des ma­té­riaux inertes et du­rables, « des bacs en inox pour la cuis­son et des bar­quettes en cel­lu­lose pour le condi­tion­ne­ment, la dis­tri­bu­tion et le ré­chauf­fage », a pré­ci­sé le maire Chris­tian Es­tro­si, en oc­tobre.

Nice a dé­ci­dé d’an­ti­ci­per une des dis­po­si­tions de la loi Agri­cul­ture et ali­men­ta­tion qui im­pose cette in­ter­dic­tion au plus tard au 1er jan­vier 2025, de la crèche à l’Uni­ver­si­té, pour les col­lec­ti­vi­tés de plus de 2000 ha­bi­tants (2028 pour les plus pe­tites). Le but est « d’in­tro­duire un prin­cipe de pré­cau­tion […] vi­sant à pro­té­ger la san­té de nos en­fants et à pro­té­ger notre en­vi­ron­ne­ment », pré­cise la dé­pu­tée LREM Lau­rianne Ros­si. Dé­jà, à Nice, tout le ma­té­riel de table est en verre ou en inox. Et la ville va prendre une me­sure si­mi­laire pour les pique-niques, l’en­semble des cou­verts je­tables se­ront en bois et en car­ton. Fi­ni aus­si les pailles et les touillettes !

Per­tur­ba­teurs en­do­cri­niens. Avec la Fé­dé­ra­tion des pa­rents d’élèves adhé­rents et la CGT Edu­ca­tion, l’as­so­cia­tion « Can­tine sans plas­tique France » a sa­lué cette pre­mière en France par son am­pleur puis­qu’elle va concer­ner 30 000 re­pas par jour. Elle y voit un moyen de « ré­duire l’ex­po­si­tion des en­fants aux per­tur­ba­teurs en­do­cri­niens et xé­no­bio­tiques ».

Avant les conte­nants, le conte­nu a fait l’ob­jet d’une at­ten­tion par­ti­cu­lière. De­puis 2008, Nice mène une po­li­tique nu­tri­tion­nelle qui vise à amé­lio­rer la qua­li­té de sa res­tau­ra­tion col­lec­tive. Les ali­ments la­bel­li­sés AOP et AOC sont pri­vi­lé­giés. Et dé­jà, 38 % des pro­duits ser­vis dans les as­siettes des élèves et des étu­diants sont bio quand la loi im­pose d’avoir 50 % de pré­sen­ta­tion de pro­duits de qua­li­té à échéance 2022. Dans l’Eco-Val­lée plaine du Var et ailleurs dans le bas­sin azu­réen, les bâ­ti­ments à basse éner­gie, les tech­no­lo­gies em­blé­ma­tiques des smart ci­ties et les trans­ports en com­mun élec­triques sont au­tant d’éten­dards de la dé­marche éco-res­pon­sable de la Mé­tro­pole Nice Côte d’Azur. Cette stra­té­gie se ni­che­ra aus­si plus que ja­mais entre le mes­clun et la ra­ta­touille, dans les as­siettes des pe­tits Ni­çois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.