AGEN

• Fon­dé en : 1908 • Sta­tut : SAS • Cou­leurs : Bleu et blanc • Siège : 19 rue Pierre de Cou­ber­tin, Stade Ar­man­die, 47000 Agen • Site In­ter­net : www. agen- rug­by. com • Bou­tique : 19 rue Pierre de Cou­ber­tin, Stade Ar­man­die, 47000 Agen.

L'Univers du Rugby - - Sommaire -

Les joueurs du SUA au­ront eu près de sept se­maines pour cou­per avant la re­prise du cham­pion­nat. Un re­pos bien mé­ri­té après un main­tien ar­ra­ché au prix d’une fin de sai­son in­croyable. Mais l’ac­cueil du ma­na­ger ar­gen­tin Mau­ri­cio Reg­giar­do, qui a pro­lon­gé l’aven­ture avec Agen jus­qu’en 2021, avait ra­pi­de­ment mis en lu­mière ses at­tentes visà- vis du groupe. Il n’avait ain­si pas hé­si­té à cit er l’em­pe­reur ro­main et phi­lo­sophe stoï­cien Marc Au­rèle : « L’homme or­di­naire est exi­geant avec les autres. L’homme ex­cep­tion­nel est exi­geant avec lui- même. » Et la sai­son qui s’an­nonce né­ces­si­te­ra à nou­veau une im­pli­ca­tion de tous les ins­tants des joueurs du SUA. Souvent consi­dé­rée comme la plus dif­fi­cile pour un pro­mu qui vient de se maint enir, la deuxième an­née pour­rait s’avé­rer par­ti­cu­liè­re­ment com­pli­quée à gé­rer pour les Lot- et- Ga­ron­nais dans un Top 14 tou­jours plus re­le­vé, où de nom­breux clubs se sont for­te­ment ren­for­cés. Mais du haut de ses 36 ans, En­ri­co Ja­nua­rie ex­plique que ce n’est pas for­cé­ment le cas. « La Ro­chell e a dé­mon­tré le contraire. Parce que lorsque tu te main­tiens, tu sais comment marche le Top 14. Nous aus­si, main­te­nant, on connaît ce cham­pion­nat, les ad­ver­saires, la vi­tesse… On ne peut plus êtr e sur­pris. Il faut que l’ex­pé­rience de la sai­son pas­sée nous serve. » Le re­cru­te­ment age­nais 2018 a été ci­blé mal­gré les dé­parts de plu­sieurs joueurs im­por­tants, par­mi les­quels deux des trois meilleurs mar­queurs d’es­sais du club : les ai­liers George Tils­ley et Fi­li­po Na­ko­si. Le ca­pi­taine An­toine Er­ba­ni a choi­si de re­joindre Pau alors que Pierre Fouys­sac, l’une des nom­breuses ré­vé­la­tions du SUA du­rant l’exer­cice écou­lé, a cé­dé aux si­rènes du Stade Tou­lou­sain. Pour étof­fer son ef­fec­tif, la for­ma­tion du Lot- etGa­ronne a mi­sé sur des joueur s d’ex­pé­rience comme l’an­cien ca­pi­taine au­rilla­cois Ro­main Briatte, le pi­lier cham­pion de France Yo­han Mon­tès et l’ai­lier bri­viste Be­ni­to Ma­si­le­vu, ca­pables d’ap­por­ter du vé­cu à un groupe très jeune. Le troi­sième ligne Ope­ti Fo­nua est de re­tour au club alors que plu­sieurs es­poirs re­joignent le ves­tiaire age­nais, comme le Co­lom­bien An­drés Za­fra ou le Rou­main Adrian Mo­toc. Le trei­ziste Fouad Ya­ha ten­te­ra d’ap­por­ter ses ap­puis et sa puis­sance dans les lignes ar­rières, au même titre que le Fid­jien Ti­mi­lai Ro­ko­du­ru. Cette confiance ac­cor­dée aux jeunes cor­res­pond au dé­sir de s’ap­puyer sur la f or­ma­tion. Mais le pro­ces­sus va au- de­là. « Nous avons re­cru­té des gar­çons dont nous sa­vons qu’ils vont adhé­rer à notre pro­jet, pré­cise Mau­ri­cio Reg­giar­do. L’an der­nier, nous avions des joueurs qui avaient du mal à s’adap­ter à notre sys­tème. On a te­nu compte de ce­la. Pour moi, ce n’est pas un pa­ri. On a pris des joueurs qui ne dé­ce­vront pas quand ils met­tront ce maillot. Ce sont des joueurs de club. » La sai­son der­nière avait d’ailleurs été mar­quée par

« ON A PRIS DES JOUEURS QUI NE DÉ­CE­VRONT PAS QUAND ILS MET­TRONT CE MAILLOT » MAU­RI­CIO REG­GIAR­DO, EN­TRAέNEUR PRIN­CI­PAL

l’éclo­sion de plu­sieurs élé­ments comme le pi­lier Quen­tin Bé­thune, les troi­sièmes lignes An­toine Mi­quel et Yoan Tan­ga, le centre Ju­lien Hé­ri­teau ou en­core l’ar­rière Clé­ment La­porte, cham­pion du monde av ec les moins de 20 ans. Si au­cune am­bi­tion n’a été clair ement af­fi­chée pour 2019, « le main­tien de­vrait oc­cu­per toutes les têtes, tranche Ju­lien Hé­ri­teau. On va peut- être vi­ser un peu plus haut que la sai­son der­nière mais il s’agi­ra d’abord de res­ter en Top 14. A tout prix. » Il sait que la tâche qui at­tend ses co­équi­piers est rude. « On a dé­jà pas­sé une an­née dans l’élite, donc on connaît le ni­veau. Il y a de très belles équipes qui montent, pour­suit le jeune centre. Ces clubs ont re­cru­té de ma­nière ci­blée, en fai­sant ap­pel à des joueurs im­por­tants, donc ça va être une grosse ba­taille cette an­née. On va es­sayer d’évi­ter de se faire peur comme l’an pas­sé. Il faut ga­gner un peu plus de matches à do­mi­cile et é vi­ter de lais ser pas­ser des points fa­ciles. » Preuve de la confiance ac­cor­dée à ses hommes, Mau­ri­cio Reg­giar do a choi­si An­toine Mi­quel et Quen­tin Bé­thune comme co- ca­pi­taines. Pour pré­pa­rer le pro­chain cham­pion­nat, le SUA avait pré­vu un stage en Es­pagne, à Ovie­do, ca­lé au mois de juillet. L’oc­ca­sion de sou­der un peu plus un groupe qui a dé­cou- vert les sub­ti­li­tés du Top 14 l’an der­nier et qui a failli payer cher son dé­but de sai­son com­plè­te­ment ra­té, avec sept dé­faites lors des huit pre­miers matches. Cette ex­pé­rience pour­rait se mon­trer pré­cieuse sa­chant que le club age­nais fe­ra en­core par­tie des pe­tits pou­cets du cham­pion­nat. Après un dé­pla­ce­ment à Cler­mont pour la pre­mière jour­née, le SUA re­ce­vra le pro­mu per­pi­gna­nais. « Le ca­len­drier se­ra fa­vo­rable si on as­sure les trois pre­miers matches à la mai­son » , a ju­gé Mau­ri­cio Reg­giar­do en par­lant des ré­cep­tions de Per­pi­gnan, donc, mais aus­si de Bor­deaux- Bègles et Pau. L’at­tente est grande du cô­té d’Ar­man­die. Un stade im­pa­tient de re­voir cette équipe qui a pro­po­sé beau­coup de jeu tout au long de l’an­née 2017- 18. Les sup­por­ters es­pèrent que les joueurs aguer­ris vont confir­mer leurs belles per­for­mances et que d’autres jeunes vont se ré­vé­ler pour per­mettre à Agen de se main­te­nir dans l’élite du rug­by fran­çais. Avec 110 ans d’exis­tence, ce club mé­rite sa place dans le Top 14. A son his­toire s’ajoute la for­ma­tion de nom­breux joueurs fran­çais. Mais le main­tien ne se joue pas seule­ment au mé­rite, comme l’a si jus­te­ment sou­li­gné Mau­ri­cio Reg­giar­do. Tout le monde de­vra se mon­trer exi­geant. Et à la hau­teur.

An­toine MI­QUEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.