TOU­LON

L'Univers du Rugby - - Sommaire -

• Crée en : 1908 • Sta­tut : SASP • Adresse : 53 rue Mel­po­mène, 83100 Tou­lon. Tél : 04 94 41 44 55. Fax : 04 94 41 92 16 • Site In­ter­net : www. rc­tou­lon. com • Fa­ce­book : RCTof­fi­ciel • Twit­ter : @ RCTof­fi­ciel • Mail : [email protected] rc­tou­lon. com • Ap­pli­ca­tion Iphone : Rug­by Club Tou­lon­nais ( Of­fi­ciel) • Bou­tique en ligne : www. rcts­tore. com De­puis que Ber­nard La­porte est par­ti, Tou­lon se cherche. Et comme souvent dans ces cas- là, c’est le ma­na­ger qui trinque... Après Die­go Do­min­guez, Mike Ford et Fa­bien Gal­thié, voi­ci ve­nue l’ère de Pa­trice Col­la­zo ( ex- Stade Ro­che­lais). A la dif­fé­rence des autres, c’est un lo­cal, né à La Seyne. Un fort ca­rac­tère ( lui aus­si), qui s’ins­crit dans le nou­veau pro­jet : « Rendre Tou­lon aux Tou­lon­nais ! » Avec l’ar­ri­vée d’un nou­vel ac­tion­naire, le RCT en­tend en ef­fet lan­cer sa « fa­brique à cham­pions » tout en mo­der­ni­sant ses in­fra­struc­tures, afin d’en­trer dans une nou­velle di­men­sion. Ce chan­ge­ment de po­li­tique vise clai­re­ment à mettre en avant la for­ma­tion. Le re­cru­te­ment se­ra très ci­blé et li­mi­té, pour les stars in­ter­na­tio­nales qui vien­dront en­ca­drer les jeunes ta­lents va­rois. Rhys Webb, Liam Mes­sam et Ju­lian Sa­vea ne se­ront pas de trop pour rem­pla­cer le pa­quet d’in­ter­na­tio­naux par­tis : Ma’a No­nu, Duane Ver­meu­len, Ch­ris Ash­ton, Se­mi Ra­dra­dra, Sa­mu Ma­noa, Dave Att­wood, Juan Mar­tin Fer­nan­dez Lobbe, Sé­bas- tien Tillous- Borde, Jo­ce­li­no Su­ta, Bryan Ha­ba­na et Vincent Clerc. On peut dès lors se de­man­der quels sont les vrais ob­jec­tifs de ce club qui do­mi­nait l’Eu­rope il y a en­core quelques sai­sons. Le pré­sident Mou­rad Boud­jel­lal as­sure « vi­ser le Top 6 » . Et il ne se pro­jette pas vrai­ment sur la scène eu­ro­péenne. Pa­trice Col­la­zo, lui, pré­fère ne pas se mouiller et on le com­prend. « An­non­cer le dou­blé, ce n’est pas ma concep­tion, dit- il. Après, on veut évi­dem­ment être com­pé­ti­tifs et ob­te­nir des ré­sul­tats sur tous les ta­bleaux. Il y a une am­bi­tion à avoir. Et une lé­gi­ti­mi­té que ce club a. » Le ta­lon­neur Guil­hem Gui­ra­do es­père que l’équipe sau­ra se don­ner les moyens d’être très per­for­mante, au­tant en Top 14 qu’en Coupe d’Eu­rope. « Nous sommes avant tout des com­pé­ti­teurs et nous tra­vaillons pour al­ler tou­jours plus haut. On sait que dans une car­rière, on n’a pas tou­jours la chance de dis­pu­ter une fi­nale. C’est en­core plus dur de la ga­gner. J’es­père que pour cette nou­velle sai­son, nous al­lons nous don­ner les moyens d’al­ler

le plus loin pos­sible dans les deux com­pé­ti­tions. » Il se­rait un peu fa­cile et sur­tout dé­pla­cé de jouer les pleu­reuses. Il suf­fit de re­gar­der l’ef­fec­tif ac­tuel. Gui­ra­do, le ta­lon­neur des Bleus, peut s’ap­puyer sur une ar­ma­da de CV in­ter­na­tio­naux. Ça re­gorge de di­plô­més en Mas­ter : Mar­cel Van der Merwe, Ma­thieu Bas­ta­reaud, An­tho­ny Bel­leau, Jo­sua Tui­so­va, Ma­la­kai Fe­ki­toa, Charles Ol­li­von, JP Pie­ter­sen. Du très lourd. Il fau­dra faire une pe­tite place pour les cham­pions du monde des moins de 20 ans, Louis Car­bo­nel et Jean- Bap­tiste Gros. Pré­sen­té comme un « fa­çon­neur de joueurs » par Mou­rad Boud­jel­lal, Pa­trice Col­la­zo sait que Tou­lon a tou­jours bâ­ti sur des as­so­cia­tions de stars. Mais les temps changent…

« Une équipe équi­li­brée »

« A mes yeux, il faut un équi­libre entre des jeunes, des bons joueurs de club et des élé­ments de classe mon­diale, ré­sume- t- il. Je ne dis pas que je dé­tiens la vé­ri­té mais je fonc­tionne comme ça. Des grands noms, il y en a beau­coup ici. Nous al­lons in­té­grer les jeunes s’ils ont le ni­veau et puis il y au­ra des re­tours de bles­sure. Quand on prend le groupe dans son ef­fec­tif glo­bal, on se dit qu’il y a de quoi com­po­ser une équipe équi­li­brée et com­pé­ti­tive. A nous, le staff, de faire les bons choix pour que l’en­semble soit com­plé­men­taire. » Un dis­cours qui sé­duit Guil­hem Gui­ra­do car il s’ap­puie avant tout sur les ver­tus col­lec­tives. « Je suis is­su de la for­ma­tion de Per­pi­gnan, donc l’in­té­gra­tion des jeunes me tient à coeur. Moi, je me rap­proche de la fin tout dou­ce­ment. Der­rière, les jeunes poussent. Tant mieux. Quand on parle avec eux, ça fout une claque car on se rend compte qu’ils sont nés après 1998 et donc après le pre­mier titre mon­dial de l’équipe de France de foot­ball, qui est un peu une ré­fé­rence pour nous. On a en­vie de les en­ca­drer pour qu’ils ap­prennent plus ra­pi­de­ment. Je pense que le staff en se­ra ca­pable car il fait du très bon tra­vail. Avec Pa­trice Col­la­zo, on a ap­pris à se connaître. J’aime son fort ca­rac­tère. Je pense qu’il va me ti­rer vers le haut. Tous les joueurs vont en avoir be­soin, que ce soit les jeunes, les plus ex­pé­ri­men­tés ou les in­ter­na­tio­naux. » Evi­dem­ment, tout ce­la de­mande un peu de pa­tience. Tou­lon sau­ra- t- il at­tendre ?

Ma­thieu BAS­TA­REAUD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.