Des éclats de vie mis en lu­mière

CLAUDIO MAGRIS

L'Yonne Républicaine (L'Yonne mag) - - Livres - Pas­cale Fau­riaux pas­cale.fau­[email protected]­tre­france.com

Avec Ins­tan­ta­nés, Claudio Magris ras­semble une sé­rie de courts textes, écrits entre 1997 et 2016, pour dire la vie comme elle va.

Une pe­tite cin­quan­taine de choses vues, lues ou en­ten­dues ont ins­pi­ré ces chro­niques du quo­ti­dien. Au fil de ses pé­ré­gri­na­tions, on passe d’une con­fé­rence au Col­lège de France à Is­tan­bul, avec un dé­tour par l’Inde, la Scan­di­na­vie, Ber­lin ou Moscou…

Mais le cadre pri­vi­lé­gié de ces ré­cits est Trieste, ville na­tale du ro­man­cier ita­lien. Trieste, et en­core plus pré­ci­sé­ment la Bar­co­la, sa plage à l’en­trée de la ville, lieu pri­vi­lé­gié d’ob­ser­va­tion pour le chro­ni­queur des choses de la vie, qu’elles concernent des en­fants, des femmes, des hommes, des couples ou… des chiens dont la cé­lé­bri­té sup­plante par­fois celle de leur maître ! Par­fois graves, par­fois lé­gères, ces his­toires ont toutes une dose plus ou moins im­por­tante d’hu­mour, qui reste le meilleur moyen de dire l’ab­sur­di­té du monde. Comme dans La ma­lé­dic­tion du nu­mé­ro vert, dont cha­cun a pu faire l’ex­pé­rience en ten­tant d’obéir à une « voix mé­tal­lique » qui in­vite à ta­per un nu­mé­ro cor­res­pon­dant à la ca­té­go­rie du pro­blème ren­con­tré… Claudio Magris n’ima­gine qu’une is­sue sur­pre­nante ! Plu­sieurs tra­vers du genre hu­main ap­pa­raissent dans ces ré­cits, par­mi les­quels l’or­gueil et la lâ­che­té, mais on y croise aus­si la gé­né­ro­si­té et l’amour. Et aus­si la force de l’écriture dans di­verses cir­cons­tances, l’op­ti­misme quand on re­garde jouer des en­fants…

Tous ces ins­tan­ta­nés dont Claudio Magris nous in­vite à rire laissent per­ce­voir son double ta­lent d’ob­ser­va­teur et de conteur. Son écriture ci­se­lée trans­crit l’hu­ma­ni­té sous ses dif­fé­rentes fa­cettes. ■ ➧ Ins­tan­ta­nés. De Claudio Magris, tra­duit de l’ita­lien par Jean et Ma­rieNoëlle Pas­tu­reau, Gal­li­mard, 192 pages, 18 €.

LA BAR­CO­LA A TRIESTE.« Cer­tains lieux par­fois font presque par­tie de nous­mêmes. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.