L’op­po­si­tion cri­tique la mé­thode Du­fay

En plus de la dé­ci­sion mo­di­fi­ca­tive, les élus ré­gio­naux ont exa­mi­né 31 rap­ports

L'Yonne Républicaine (publicaine) - - Yonne Actualités - Vé­ro­nique Sel­lès ve­ro­nique.selles@cen­tre­france.com

Si l’op­po­si­tion ré­gio­nale a vo­té l’aide aux agri­cul­teurs, elle n’a pas ava­li­sé la dé­ci­sion mo­di­fi­ca­tive, tou­jours très cri­tique sur la mé­thode Du­fay.

Les ses­sions se suivent et se res­semblent. La mé­thode de tra­vail de Ma­rie­Guite Du­fay ne convainc tou­jours pas son op­po­si­tion ré­gio­nale. Hier, Fran­çois Sau­va­det (UDI), Alain Joyan­det (LR) et Ju­lien Odoul (Ras­sem­ble­ment na­tio­nal) ne se sont pas pri­vés de la cri­ti­quer.

Concer­ta­tion ?

Le pre­mier, par ailleurs pré­sident du Dé­par­te­ment de la Côte­d’Or, n’a pas ap­pré­cié de dé­cou­vrir l’amen­de­ment de 5 M€ à des­ti­na­tion de l’agri­cul­ture ré­gio­nale. « Une dé­ci­sion prise sans concer­ta­tion. Vous ne créez pas les condi­tions pour que l’on puisse dis­cu­ter se­rei­ne­ment. Il y a en­core huit jours, vous dé­fen­diez la somme de 500.000 € ! Ce “cir­cu­lez y a rien à voir” a tout d’une ins­pi­ra­tion ma­cro­nienne ! » Et de de­man­der que les cri­tères d’éli­gi­bi­li­té et le conte­nu de ces aides soient sou­mis au vote de tous les conseillers pour être sûr qu’elles soient bien uti­li­sées.

En tant que pré­sident de la com­mis­sion des fi­nances, Alain Joyan­det, lui, a dou­té de la « sin­cé­ri­té bud­gé­taire » de la ma­jo­ri­té, ne com­pre­nant pas pour­quoi la to­ta­li­té des re­cettes pré­vi­sibles des cartes grises n’était pas ins­crite au bud­get pri­mi­tif. Il a par ailleurs vio­lem­ment cri­ti­qué l’ab­sence d’am­bi­tion de la ma­jo­ri­té dans sa ca­pa­ci­té d’in­ves­tis­se­ment, l’in­vi­tant plu­tôt à ré­duire les dé­penses de fonc­tion­ne­ment.

En­fin, Ju­lien Odoul a es­ti­mé que les po­li­tiques me­nées par l’équipe Du­fay ne fai­saient qu’« ag­gra­ver la frac­ture ter­ri­to­riale entre la Bour­gogne Franche­Com­té qui va bien et celle des ter­ri­toires ru­raux qui meurent en si­lence ».

Au fi­nal, le groupe LRUDI a vo­té contre la dé­ci­sion mo­di­fi­ca­tive mais en fa­veur de l’aide ex­cep­tion­nelle aux agri­cul­teurs. Le RN a vo­té les deux quand ses dis­si­dents choi­sis­saient de n’adop­ter que le dé­blo­cage des 5 M€ d’aides d’ur­gence.

PH. DA­VID CESBRON

DIA­LOGUE. La pré­si­dente so­cia­liste Ma­rie-Guite Du­fay a in­di­qué que la BFC était la pre­mière ré­gion à mettre en place un dis­po­si­tif aus­si im­por­tant de sou­tien à l’agri­cul­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.