L’école Mon­tes­so­ri fait son che­min

L'Yonne Républicaine (publicaine) - - Haut Nivernais Vie Locale - Pierre Bré­rard pierre.bre­rard@cen­tre­france.com

Au coeur du vil­lage, la nou­velle école Mon­tes­so­ri a pris ses marques cinq se­maines après la ren­trée. Elle veut gran­dir un peu plus.

Sur le ta­bleau noir, au fond de la classe, à gauche, les jours de la se­maine. Et en face des pré­noms. Quand on in­ter­roge les en­fants de l’école Mon­tes­so­ri, la ré­ponse est don­née en choeur. « C’est pour les deux pois­sons rouges. »

Dans la salle de classe, fer­mée de­puis 2009 et rou­verte en cette ren­trée, les huit en­fants, de 3 à 9 ans, ont vite pris le pli de cet en­sei­gne­ment pas comme les autres. À l’image d’Alix, 9 ans, de Cla­me­cy. « Ici, c’est Mon­tes­so­ri et c’est mieux, c’est plus pra­tique pour ap­ prendre. »

Ce n’est pas Lu­di­vine Au­gé, di­rec­trice et en­sei­gnante, qui le contre­di­ra. « Les en­fants se sont vite adap­tés, c’est très en­cou­ra­geant pour nous, confiet­elle. L’in­té­gra­tion s’est faite en dou­ceur les pre­miers temps, de fa­çon in­ di­vi­duelle puis col­lec­tive. En­suite, nous avons tra­vaillé nor­ma­le­ment. Le fait de n’être qu’une pe­tite struc­ture fa­ci­lite le bon dé­rou­le­ment de l’en­sei­gne­ment. Mais nous vou­lons gran­dir. Notre pro­jet est por­té par l’as­so­cia­tion que nous avons créée, l’as­so­cia­tion Verne (Vo­lon­té d’édu­quer en res­pec­tant la na­ture de l’en­fant), et nous pro­po­sons une pé­da­go­gie in­ter­ac­tive et vi­vante. » Qui se dé­cline sou­vent en ate­liers di­vers et va­riés.

« Les en­fants sont vrai­ ment sen­sibles à cet en­sei­gne­ment, com­plète Lu­di­vine Au­gé, as­sis­tée de Va­lé­rie Van­nier, qui vient tous les jours de Cos­ne­sur­Loire. Ici, nous tra­vaillons de ma­nière ac­tive, lu­dique. Et, sur­tout, en res­pec­tant le rythme de l’en­fant. »

Une bio­lo­giste et un her­bier en classe

Lu­di­vine Au­gé et Va­lé­rie Van­nier sont aux pe­tits soins pour leurs éco­liers. « Du ma­tin, au soir, nous fai­sons tout en­semble. Par simple res­pect de l’en­fant, pour­suit la di­rec­trice. Le mi­di, on mange tous en­semble. C’est de la vraie vie en col­lec­ti­vi­té. »

Les élèves et leurs res­pon­sables jouent ré­gu­liè­re­ment la carte de la na­ture. « Nous par­lons de la faune, de la flore. Ac­tuel­le­ment, les pe­tits ont en­tre­pris de construire deux ca­banes juste der­rière l’école. C’est leur idée, leur pro­jet. Nous avons aus­si fait pas mal de ba­lades pé­da­go­giques. Une in­ter­ve­nante est éga­le­ment ve­nue nous par­ler de bio­lo­gie et on a eu la vi­site d’un her­bier. »

De­puis la ren­trée, Lu­di­vine Au­gé a vou­lu mettre en avant l’ex­pres­sion des en­fants par des pro­jets ar­tis­tiques. Au­tour de la pein­ture, de la danse et de la sculp­ture. « Il y a quelques jours, nous étions au Centre d’art contem­po­rain de Pougues­les­Eaux. Les éco­liers ont beau­coup ai­mé. C’était une ex­pé­rience in­croyable. »

Pro­chai­ne­ment, l’école du vil­lage re­ce­vra la vi­site du hé­ros lo­cal, Jor­dy Jouan. « Il va ve­nir nous ra­con­ter son grand tour à vé­lo. Les en­fants sont ra­vis. Ils au­ront cer­tai­ne­ment beau­coup de ques­tions à lui po­ser. »

Alix, 9 ans : « C’est plus pra­tique pour ap­prendre »

PHO­TO PIERRE BRÉ­RARD

ADAP­TA­TION.Lu­di­vine Au­gé aux pe­tits soins avec ses élèves.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.