Cen­trale bio­masse : un dos­sier vieux de huit ans et main­te­nant ?

Ce pro­jet, qui pèse vingt mil­lions d’eu­ros sur la zone Ac­ti­pôle, fait face à des re­cours de­vant la jus­tice ad­mi­nis­tra­tive.

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - La Une -

Dé­mar­ré huit ans au­pa­ra­vant, le pro­jet de cen­trale bio­masse du Ton­ner­rois a fait l’ob­jet d’une réunion pu­blique consen­suelle, lun­di der­nier.

«C’est une chance pour le Ton­ner­rois qu’il ne faut pas lais­ser pas­ser. » Alain Pé­rez, le pré­sident de la CCI, est for­mel. Le pro­jet de cen­trale bio­masse, ob­jet d’une réunion, lun­di, à Ton­nerre, consti­tue un atout pour le ter­ri­toire.

Por­teur du pro­jet, Michel Pa­voine a rap­pe­lé pour­quoi ce pro­jet fai­sait « sens à Ton­nerre à plus d’un titre. No­tam­ment par sa proxi­mi­té d’un poste source (EDF), par son bas­sin d’em­ploi sa­tis­fai­sant, et son mas­sif fo­res­tier ».

À l’ini­tia­tive du Centre de dé­ve­lop­pe­ment du Ton­ner­rois, in­ves­tis­seur, por­teurs du pro­jet et ex­perts, sont al­lés à la ren­contre des Ton­ner­rois pour ex­pli­quer les grandes lignes de ce pro­jet.

Le pro­jet. La cen­trale 1 bio­masse doit s’im­plan­ter sur les 20 hec­tares de la zone d’Ac­ti­pôle, tou­jours vide de­puis sa créa­tion à la fin des an­nées 2000. Le pro­jet re­pose sur trois pi­liers. Tout d’abord la créa­tion de l’usine de co­gé­né­ra­tion de bio­masse, pour un inves­ tis­se­ment de 20 mil­lions d’eu­ros por­té par Michel Pa­voine, pré­sident, entre autres, de France In­dus­trie Ener­gies (FIE). Son prin­cipe : créer de l’élec­tri­ci­té en brû­lant du bois.

En­suite l’amé­na­ge­ment, à cô­té de cette cen­trale, de 80.000 m² de serres de to­mates, ali­men­tées par la cha­leur res­tante. Un in­ves­tis­se­ment de 12 mil­lions d’eu­ros por­té par Ac­ ti­nord et Ac­ti­sud avec le concours de la CASAY, la co­opé­ra­tive Agri­cole des Ser­ristes de l’Aube et de l’Yonne. « On re­crée­ra un éco­sys­tème avec zéro ré­si­du phy­to­sa­ni­taire », pro­met Da­vid To­tel, di­rec­teur de CASAY.

Troi­sième pi­lier, quand les to­mates au­ront moins be­soin de cha­leur, cette der­nière se­ra trans­fé­rée vers 31.766 m² de serres de spi­ru­line. Un in­ves­tis­se­ment de 6 mil­lions d’eu­ros, pour une algue consi­dé­rée comme de « l’or vert ».

Ob­je­tifs et em­plois. 2 « Notre ob­jec­tif est de pro­duire une éner­gie propre et re­nou­ve­lable en em­prun­tant le che­min de l’agro­éco­lo­gie », an­nonce Michel Pa­voine. Plus de 100 em­plois se­raient créés et 150 de fa­çon in­di­recte.

Pour les ex­perts tous les feux sont au vert, tant au ni­veau de l’ap­pro­vi­sion­ne­ment du bois comme de l’eau. « On a de la marge », as­sure Jean­Phi­lippe Ba­zot, le pré­sident de FiBOIS, pa­tron de la fi­lière bois en Bour­gogne. Quelque 60.000 tonnes de bois par an se­raient né­ces­saires. 3

Les ré­ac­tions. L’af­fron­te­ment at­ten­du lun­di entre op­po­sants au pro­jet et ses por­teurs n’a pas eu lieu. Si plu­sieurs re­cours ont été dé­po­sés, les « an­ti » pré­sents, qui dé­noncent no­tam­ment un im­pact né­ga­tif sur les fo­rêts et le faible ren­de­ment d’une telle cen­trale, sont res­tés muets. Pas une ré­flexion ou une ques­tion. Seul le maire de Ber­nouil, Bru­no Pi­card, a de­man­dé « à voir, étant ni pour ni contre ».

Et main­te­nant ? Con4 crè­te­ment, les tra­vaux ne pour­ront dé­bu­ter qu’une fois tous les re­cours pur­gés. Les dé­ci­sions de la jus­tice ad­mi­nis­tra­tive, sai­sie par les op­po­sants, n’ont pas en­core été pro­non­cées.

Une fois cette étape fran­chie, et dans l’hy­po­thèse où elles se­raient fa­vo­rables aux en­tre­pre­neurs, il fau­drait un an et de­mi pour que la cen­trale sorte de terre et, en parallèle, 32 se­maines se­raient né­ces­saires à la construc­tion des serres. En gros des to­mates pour­raient être ton­ner­roises au dé­but des an­nées 2020.

AT­TENTE. Le pro­jet est pré­vu pour s’im­plan­ter dans la zone d’Ac­ti­pôle, à Ton­nerre, au­jourd’hui tou­jours vierge de toute im­plan­ta­tion. La concré­ti­sa­tion du pro­jet de cen­trale bio­masse dé­pend tou­te­fois de dé­ci­sions de jus­tice à ve­nir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.