Le cam­ping cible à nou­veau les joueurs

Le la­ser na­ture, nou­velle ac­ti­vi­té lu­dique lan­cée au cam­ping du Bois­Guillaume

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - Puisaye Actualités - Oli­vier Ri­chard oli­vier.ri­chard@cen­tre­france.com

Après avoir ou­vert deux salles d’es­cape game, le cam­ping de Ville­neuve-lesGe­nêts lance une ac­ti­vi­té de la­ser na­ture, un jeu de tir pour pe­tits et grands.

Ac­crou­pi près d’un arbre, on vise une cible à l’aide d’un pis­to­let. Tou­ché. On se re­lève, on tra­verse un es­pace par­se­mé de branches cas­sées, puis on se couche à plat ventre pour vi­ser une nou­velle cible. Et ain­si de suite, en tra­ver­sant d’autres obs­tacles (plots, fi­celles, etc.), jus­qu’au re­tour au point de dé­part.

Ce­la res­semble à un par­cours du com­bat­tant. Mais ce n’est pas l’ar­mée et les pis­to­lets en plas­tique ne pro­jettent qu’un fais­ceau lu­mi­neux. Bien­ve­nue au « la­ser na­ture » du cam­ping du Bois­Guillaume, à Ville­neuve­les­Ge­nêts, nou­velle ac­ti­vi­té lu­dique pro­po­sée dans le bois du do­maine. « C’est un peu comme du la­ser game en salle, mais en plus fa­cile et plus lé­ger », ex­plique Dorian Ber­thier, sta­giaire au cam­ping, char­gé no­tam­ment de cette ac­ti­vi­té.

Le jeune homme ins­talle les obs­tacles, les cibles, ex­plique les règles, conseille les groupes et « sert d’ar­bitre » le cas échéant. Plu­sieurs modes de jeu sont possibles : le par­cours d’obs­tacles donc, mais aus­si l’af­fron­te­ment entre deux équipes, la cap­ture de dra­peau, le trans­port de VIP… Un peu comme dans cer­tains jeux vi­déo de tir mul­ti­joueurs, type Coun­ter Strike. Les par­ties durent entre 5 et 10 mi­nutes, sont chro­no­mé­trées ou non. On peut en en­chaî­ner plu­sieurs.

Cette nou­velle ac­ti­vi­té a été choi­sie par les gé­rants du cam­ ping, qui ont dé­jà mis en place deux énigmes d’es­cape game, des jeux d’en­quête à faire en groupe (lire par ailleurs). « Avec l’es­cape game, nous pro­po­sons aux clients une ac­ti­vi­té à l’abri, qui peut se par­ta­ger en pé­riode creuse », in­dique Isa­belle Ma­rois. Ces ac­ti­vi­tés at­tirent au­tant des tou­ristes que des ha­bi­tants de la ré­gion, qui sou­haitent s’amu­ser en groupe.

« Avoir des pro­jets, avan­cer »

Pour­quoi se lan­cer aus­si dans le la­ser na­ture ? « Il y a peu de cam­pings pri­vés dans la ré­gion, pour­suit Isa­belle Ma­rois. Nous es­sayons de nous dis­tin­guer un peu. Et ça fait du bien d’avoir des pro­jets, d’avan­cer. » Ils ont ache­té le concept et le ma­té­riel, puis ont pro­po­sé à Dorian Ber­thier de s’en char­ger. Le jeune homme, élève en BTS tou­risme à Ab­be­ville (Somme), a vo­lon­tiers ac­cep­té. « De l’es­cape game et du la­ser game dans un cam­ping, c’est plu­tôt insolite, constate­t­il. Ces ac­ti­vi­tés ont un peu gui­dé mes choix lors de mes de­mandes de stage. »

Match en équipes, cap­ture de dra­peau, trans­port de VIP...

PHO­TO O. R.

LA­SER. Dorian Ber­thier, sta­giaire au cam­ping du Bois Gui­laume, est ra­vi d’en­ca­drer cette nou­velle ac­ti­vi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.