Par­ler du har­cè­le­ment, le « pre­mier ré­flexe à avoir »

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - Yonne Actualités - Lu­cas Si­mon­net

Les deux jeunes filles s’avancent un peu ti­mi­de­ment et, mi­cro à la main, l’une d’entre elles fi­nit par énon­cer : « Nous sommes vic­times de har­cè­le­ment sco­laire, a-t-on le droit de por­ter plainte ? »

Vé­ro­nique Isart, pré­si­dente du tri­bu­nal de grande ins­tance d’Auxerre, lui ré­pond aus­si­tôt : « Non seule­ment tu en as le droit, mais il faut le faire ! Il ne faut ja­mais ac­cep­ter d’être une vic­time. Et le pre­mier ré­flexe à avoir, c’est d’en par­ler au­tour de soi. »

Ma vie de Cour­gette

Voi­là le genre d’in­ter­ac­tion au­quel les 130 élèves de l’éta­blis­se­ment ré­gio­nal d’en­sei­gne­ment adap­té (Érea) Jules­Verne, de Joi­gny, ont pu avoir droit, hier ma­tin, dans la salle des Champs­blancs de la com­mune.

Face aux 130 col­lé­giens et ly­céens, Vé­ro­nique Isart mais aus­si Clo­tilde Bou­nin, juge des en­fants ou en­core l’ad­ju­dant de gen­dar­me­rie Bru­no Ni­cloux, de la bri­gade de pré­ven­tion de la dé­lin­quance ju­vé­nile ; ont ré­pon­du aux ques­tions à l’is­sue de la projection du film dou­ble­ment cé­sa­ri­sé Ma vie de

Cour­gette, pro­po­sé par le Con­seil dé­par­te­men­tal de l’ac­cès au droit de l’Yonne (CDAD).

« Les ques­tions des élèves va­rient en fonc­tion de l’âge, si­gnale Ch­ris­tophe Poin­sot, le di­rec­teur de l’Érea. Les plus jeunes veulent sa­voir en dé­tail ce qu’est le har­cè­le­ment, tan­dis que les plus âgés s’in­té­ressent aux pro­cé­dures exis­tantes et au vo­ca­bu­laire tech­nique. L’im­pact de ces ac­tions est dif­fi­cile à dé­ter­mi­ner, car nous en me­nons d’autres en pa­ral­lèle. Mais nous ob­ser­vons une baisse du nombre d’in­ci­vi­li­tés, de dé­gra­da­tions, et donc de sanc­tions. »

IN­TER­VEN­TIONS. De g. à d. : la juge des en­fants et la pré­si­dente du tri­bu­nal de grande ins­tance d’Auxerre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.