Des mots, des mets et des vins

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - La Une -

ICAUNAISE D’ADOP­TION.

L’an der­nier, elle si­gnait un Cours d’oe­no­lo­gie en 38 le­çons. Cette an­née, elle ma­rie des plats et des vins. Spé­cia­liste de ceux de Bour­gogne, Ma­rie-Do­mi­nique Brad­ford n’a pu s’em­pê­cher de faire la part belle aux vi­gne­rons ar­ti­sans de l’Yonne.

sur huit hec­tares en tout. Ce vieux cé­page au­toch­tone a une belle his­toire lo­cale et pro­duit des vins secs, très lé­gers (1112 °C). » Et l’oe­no­logue de jus­ti­fier son ac­cord par­fait : « Avec l’onc­tuo­si­té comme élé­ment prin­ci­pal, il faut ab­so­lu­ment un vin jeune et frin­gant à la fraî­cheur “net­toyante”. Ce rare sa­cy ré­pond ad­mi­ra­ble­ment à ce cri­tère pour ar­ri­ver à l’équi­libre par­fait. » der­nier Du­nod, mon édi­teur m’a de­man­dé de ré­flé­chir à une nou­velle idée d’ou­vrage. » Son site Trois­fois­vin, spé­cia­li­sé dans les box de vin par abon­ne­ment men­suel tra­vaille avec le site Qui­toque, lea­der de la li­vrai­son de pa­niers­re­cettes com­po­sés de pro­duits de sai­son. « Ce par­te­na­riat a dé­bou­ché sur ce livre d’ac­cords mets et vins. »

Un livre dans le­quel vins et vi­gne­rons sont par­ti­cu­liè­re­ment va­lo­ri­sés. « On s’est aper­çu que dans les livres ac­cords mets et vins, les re­cettes étaient sou­vent da­van­tage mises en avant. Avec juste une pe­tite sug­ges­tion d’ac­cords vins très gé­né­ra­liste, su­per ba­sique. Alors que de mon point de vue, le vin a toute sa place. Les his­toires à ra­con­ter sur les vi­gne­rons sont tout aus­si im­por­tantes dans ce type de livres. »

Ain­si le bour­gogne cô­tesd’auxerre blanc donne l’oc­ca­sion à celle qui est bien connue des vi­gne­rons de l’Yonne d’évo­quer Pierre­Louis et Jean­Fran­çois Ber­san, vieille fa­mille vi­gne­ronne im­plan­tée à Saint­Bris de­puis 1453. Et avec eux, tous les jeunes vi­ti­cul­teurs dy­na­miques du vil­lage comme Ro­ma­ric et Ma­thias Pe­tit­jean, et leur saint­bris éle­vé en cuve, des vi­ti­cul­teurs qui « im­pulsent un vrai élan pour se faire connaître dans l’ombre de Cha­blis ».

Cha­blis jus­te­ment, Ma­rie Do­mi­nique Brad­ford ne l’ou­blie pas. Cap sur Ma­li­gny et le do­maine Se­gui­not­Bor­det pour son pe­tit cha­blis, « tel­le­ment par­fait qu’il don­ne­ra une belle to­na­li­té au pois­son mais sur­tout à la crème de ba­si­lic qu’il ac­cen­tue­ra avec beau­coup de vi­va­ci­té grâce à sa belle aci­di­té ».

Pro­duits de sai­son, vins à moins de 15 €, voire à moins de 10 € : l’oe­no­logue qui pos­sède une ré­si­dence se­con­daire dans l’Yonne, passe une bonne par­tie de l’an­née dans les do­maines et les vignes de France, tou­jours en quête de dé­cou­vertes.

Un es­prit qui anime son deuxième livre, dé­jà lau­réat des Gour­mand awards 2019 dans sa ca­té­go­rie. Comme son site Trois­fois­vins, sou­cieux de­puis sa créa­tion en 2010 de « mettre en va­leur le tra­vail confi­den­tiel, dis­cret de cer­tains vi­gne­rons ».

PHO­TO JÉ­RÉ­MIE FULLERINGER

En no­vembre der­nier, Ma­rie-Do­mi­nique Brad­ford par­ti­ci­pait en tant que ju­ré au con­cours des vins du Grand Auxer­rois. Des vins qu’elle connaît par­ti­cu­liè­re­ment bien et qu’elle ap­pré­cie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.