Un pro­jet mo­du­lé au rythme des idées

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - Auxerre Vivre Sa Ville -

Les ha­bi­tants du quar­tier de l’abbaye Saint-Ger­main ont dé­cou­vert les pre­mières images, et sug­gé­ré leurs idées pour ré­amé­na­ger la place.

« L’idée est là, mais il y a quelque chose à ar­ron­dir », « j’ai du mal à ima­gi­ner le croi­se­ment des voi­tures quand les pa­rents viennent dé­po­ser leurs en­fants au ly­cée », « et pour­quoi pas rendre pié­tonne la rue Co­choirs ? ». Au­tant de sug­ges­tions, ve­nant ain­si contre­car­rer les plans ini­tia­le­ment pro­po­sés : com­pre­nant no­tam­ment la sup­ PRO­JET. pres­sion d’une quin­zaine de places de sta­tion­ne­ment au pro­fit de plu­sieurs es­paces amé­na­gés, et vé­gé­ta­li­sés. « Nous pre­nons en compte toutes les idées », af­firme Pierre Guil­baud, di­rec­teur du ser­vice de dy­na­misme ur­bain de la Ville. Y com­pris celle, et non des moindres, de fer­mer à la cir­cu­la­tion des non ri­ve­rains l’ac­cès des rues Co­choirs et du ly­cée Jacques Amiot, par des bornes es­ ca­mo­tables. « Les abords de Saint­Ger­main se­raient com­plè­te­ment sé­cu­ri­sés », ap­prouve un ri­ve­rain. « Avoir un lieu apai­sant et apai­sé, ce n’est pas idiot. L’idée étant éga­le­ment de dé­ter­mi­ner le nombre de places de sta­tion­ne­ment idéal, et ce­lui pro­po­sé semble cor­res­pondre à peu près aux be­soins », in­ter­vient Guy Pa­ris, ad­joint au maire d’Auxerre en charge de la ges­tion des es­paces pu­blics et de l’ur­ba­nisme.

Des places de sta­tion­ne­ment ré­duites, pour, d’un com­mun ac­cord avec les pré­sents hier soir, lais­ser la part belle à un en­vi­ron­ne­ment plus vert. « Le pro­jet a été tra­vaillé par les conseillers de quar­tier, et les deux autres ly­cées

Nous en­ten­dons ré­pondre à tous les usa­gers : ceux du par­king, les ri­ve­rains, les ly­céens… », égrène Pierre Guil­baud. Qui pour­raient bé­né­fi­cier d’un square amé­na­gé à proxi­mi­té de leur éta­blis­se­ment. Vé­gé­ta­li­sé, via l’im­plan­ta­tion d’arbres et d’ar­bustes. « Et pour­quoi pas y ajou­ter des toi­lettes pu­bliques ? » sug­gèrent ceux qui, quelque peu las­sés, voient cer­tains ba­dauds se sou­la­ger sous leurs fe­nêtres.

Ré­amé­na­ger pour fa­vo­ri­ser l’ac­cès des PMR

Au­tant d’usa­gers à sa­tis­faire, par­mi les­quels les tou­ristes. Qui, à proxi­mi­té de l’un des at­traits pa­tri­mo­niaux de la Ville, ne sont pas à né­gli­ger. « Le ré­amé­na­ge­ment de la place prend en compte l’ac­ces­si­bi­li­té du site aux per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite, via l’ins­tal­la­tion d’une rampe per­met­tant l’ac­cès di­rect au par­vis », pour­suit le di­rec­teur du dy­na­misme ur­bain. « Cette place se si­tue à un en­droit em­blé­ma­tique. Elle a été aban­don­née, et c’est dom­mage d’avoir au pied de l’abbaye un es­pace qui n’est pas à l’image du site », com­plète Cy­ril Devie, son col­la­bo­ra­teur.

Charge alors à eux, après cette heure de « concer­ta­tion », de sug­gé­rer, d’ici le mois de jan­vier, une deuxième ver­sion de ce pro­jet pour être en adé­qua­tion avec la ma­jeure par­tie des vo­lon­tés. Cô­té ca­len­drier, des son­dages ar­chéo­lo­giques se­ront réa­li­sés cou­rant fé­vrier. Une pre­mière étape avant le lan­ce­ment des tra­vaux es­ti­mé au prin­temps ou à la ren­trée 2019, et pour une du­rée d’en­vi­ron quatre mois.

PHO­TO D. R.

Des vi­suels ont été réa­li­sés par la Di­rec­tion du dy­na­misme ur­bain pour ima­gi­ner les trans­for­ma­tions ap­por­tées à la place Saint-Ger­main.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.