Le RCA au car­re­four des am­bi­tions

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - Sports Rugby -

Après deux dé­faites à l’ex­té­rieur, le RC Auxer­rois ter­mine la phase al­ler à Pierre-Bouillot di­manche contre Rueil-Mal­mai­son. Le dé­but d’une sé­rie de trois matches de rang à la mai­son qui s’an­nonce ca­pi­tale pour la suite de la sai­son du RCA.

eprendre le fil de sa sai­son. Voi­là l’ob­jec­tif du RC Auxer­rois lors de la der­nière jour­née de la phase al­ler di­manche.

Après deux dé­faites dé­ce­vantes, au­tant sur le plan comp­table que dans le conte­nu, les Auxer­rois, tom­bés à une cin­quième place qui n’as­sure pas d’une qua­li­fi­ca­tion en phase fi­nale en fin de sai­son (*), se savent dos au mur. « On sort de deux pres­ta­tions mé­diocres. On es­pé­rait ré­cu­pé­rer plus de points à l’ex­té­rieur, mais on n’en a pris que deux

On n’est pas du bon cô­té de la pente par rap­port aux pres­ta­tions et aux ré­sul­tats donc j’es­père qu’on va être ca­pables de ré­agir et de faire un match sé­rieux », pré­vient Sé­bas­tien Cou­che­ney, l’en­traî­neur auxer­rois. « Si on se troue di­manche à PRES­SION. la mai­son, on va par­tir sur une spi­rale né­ga­tive et ça se­ra alors dif­fi­cile der­rière. »

Trois à la suite à do­mi­cile

Si l’heure est à la déception au RCA après un mois de no­vembre ra­té, elle n’est tou­te­fois pas en­core à l’in­quié­tude. Mais les trois pro­chains matches, deux avant la trêve puis un à la ren­trée, se­ront dé­ci­sifs alors que les Auxer­rois vont re­ce­voir trois fois à la suite. « Il faut qu’on engrange un mi­ni­mum de 12 points, il nous faut trois vic­toires », aver­tit Sé­bas­tien Cou­che­ney. « Si on ar­rive à faire car­ton plein sur ces trois matches à do­mi­cile, on se­ra tou­jours dans le wa­gon des qua­li­fiables et la sai­son conti­nue­ra. Mais pour re­prendre le fil de notre sai­son, il ne faut pas faire de faux pas à la mai­son. »

Fa­cile à dire, mais pas si simple à faire. Sur­tout que cette sé­rie à Pierre­Bouillot dé­bute di­manche par la ve­nue de RueilMal­mai­son, l’ac­tuel troi­sième force de la poule, qui reste sur cinq vic­toires de rang dont deux au mas­sif Cen­tral et Bou­lo­gneBillan­court où le RCA a tant dé­çu le mois der­nier.

« On n’a plus le choix »

« C’est une belle af­fiche et un match très com­pli­qué », re­con­naît l’en­traî­neur du RCA qui se veut tou­te­fois confiant en rai­son de la mo­bi­li­sa­tion de ses joueurs aux en­traî­ne­ments de la se­maine. « Au­tant la se­maine der­nière, il y avait peu de joueurs à l’en­traî­ne­ment, au­tant cette se­maine le groupe a ré­pon­du pré­sent avec 35 joueurs mer­cre­di. Le groupe était sé­rieux et ap­pli­qué. »

Pas vrai­ment éton­nant à écou­ter le staff auxer­rois qui re­grette que ses joueurs at­tendent d’être au pied du mur pour se mo­bi­li­ser. « On pré­fé­re­rait être dans l’ac­tion et non la ré­ac­tion. C’est un peu notre pro­blème, quand on est dans l’in­con­nu avec le trouillo­mètre à zé­ro, on ar­rive à être rigoureux et sé­rieux. Mais quand c’est un peu plus co­ol, on perd notre fil et on met moins d’ap­pli­ca­tion sur ce qu’on fait. Là, on n’a plus le choix. On reste sur deux matches mé­diocres à l’ex­té­rieur et les joueurs le savent », con­clut Sé­bas­tien Cou­che­ney.

B. JAC­QUE­LIN

Avec Sa­my Bou­rha­no et Sam Lowyck, les Auxer­rois savent qu’ils n’ont pas le droit à l’er­reur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.