« Tendre vers plus de jus­tice so­ciale »

Cé­ré­mo­nie des voeux de la dé­pu­tée de la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Yonne Mi­chèle Crou­zet

L'Yonne Républicaine (Sénonais) - - Sens Vivre Sa Ville - Franck Mo­rales franck.mo­[email protected]­tre­france.com

La dé­pu­tée Mi­chèle Crou­zet (LREM) ap­pelle « à l’im­pli­ca­tion de tous les élus du ter­ri­toire » dans le grand dé­bat na­tio­nal. Et ce, afin de « ré­pondre col­lec­ti­ve­ment à une im­pa­tience lé­gi­time des conci­toyens ».

Dans un contexte so­cial tou­jours ten­du, Mi­chèle Crou­zet, dé­pu­tée LREM de la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Yonne, s’est adres­sée lun­di à Pa­ron aux ac­teurs ins­ti­tu­tion­nels, as­so­cia­tifs et éco­no­miques du nord de l’Yonne.

« Un cri de co­lère »

De­vant plus de 200 per­sonnes, la par­le­men­taire a d’abord sa­lué les forces de l’ordre « pour leur mo­bi­li­sa­tion et la ges­tion du mou­ve­ment des gi­lets jaunes ». Elle a en­suite li­vré sa vi­sion « d’un cri de co­lère de­ve­nu un mou­ve­ment hai­neux », en écho aux actes de vio­lence qui ont émaillé l’acte VIII des gi­lets jaunes, sa­me­di der­nier. Mi­chèle Crou­zet ré­clame, à ce titre, que « l’en­semble des élus de la Ré­pu­blique ap­pelle à la rai­son et au dia­logue ».

Elle pointe « l’ir­res­pon­sa­bi­li­té de cer­tains res­pon­sables po­li­tiques » re­fu­sant no­tam­ment de condam­ner l’in­tru­sion de ma­ni­fes­tants dans l’en­ceinte du mi­nis­tère oc­cu­pé par le porte­pa­role du gou­ver­ne­ment, Ben­ja­min Gri­veaux. « Ce­la in­ter­pelle et nous de­vrons nous

en sou­ve­nir. »

L’élue a en­suite ar­ti­cu­lé son dis­cours au­tour de la no­tion de jus­tice. « Il faut re­mettre la jus­tice so­ciale au coeur de notre Ré­pu­blique. Les ques­tion­ne­ments d’au­jourd’hui sont le fruit de nom­breuses an­nées où l’illu­sion suf­fi­sait pour pan­ser la dé­tresse so­ciale.

Cette dé­tresse, nous l’en­ten­dons. Nos conci­toyens veulent du concret dans leur quo­ti­dien et ce­la est lé­gi­time. »

En­ga­ge­ment que Mi­chèle Crou­zet ac­com­pagne d’un mea culpa. « En tant qu’élus, nous de­vons nous adap­ter, avan­cer en­semble. Prendre le temps d’ex­ pli­quer avec sin­cé­ri­té, à nos conci­toyens, les orien­ta­tions pour notre pays […] Il est évident que nous avons fait des er­reurs, et ce­la de­puis des dé­cen­nies, mais nous sa­vons éga­le­ment qu’il est dif­fi­cile de tout trans­for­mer en aus­si peu de temps. »

D’où son ap­pel à « une prise de conscience de l’en­semble des ac­teurs po­li­tiques ». « Sans cette vo­lon­té com­mune, nous pre­nons le risque de voir, sur notre ter­ri­toire, le re­tour des idéaux ex­tré­mistes. Avec son cor­tège de haines, de vio­lences et de dé­so­la­tions. » La ré­ponse à la dé­tresse so­ciale est, se­lon la dé­pu­tée de l’Yonne, « da­van­tage de jus­tice so­ciale ». « Nos conci­toyens exigent de nous une po­li­tique so­ciale au ser­vice de tous. Ce­la sup­pose la mise en oeuvre de me­sures concrètes, pour tous, dans le but d’amé­lio­rer le quo­ti­dien de cha­cun ». Et d’as­su­rer que « la ma­jo­ri­té et le gou­ver­ne­ment oeuvrent chaque jour en ce sens ».

Ce­la sup­pose « d’as­su­rer l’éga­li­té des chances à l’école de la Ré­pu­blique ». Mi­chèle Crou­zet cite à titre d’exemple, les me­sures de dé­dou­ble­ment de classes de CP et de CE1 dans les quar­tiers dé­fa­vo­ri­sés : « 60.000 en 2017, 180.000 en 2018 et 300.000 en 2019. » Elle évoque aus­si « le dis­po­si­tif du “reste à charge zé­ro” qui en­tre­ra en vi­gueur en 2019 pour un meilleur ac­cès aux soins ». Ou en­core la me­sure vi­sant à da­van­tage d’éga­li­té entre hommes et femmes : « La loi vo­tée en août a per­mis d’amé­lio­rer la pré­ven­tion des vio­lences, l’ac­com­pa­gne­ment des vic­times. Mais aus­si de ren­for­cer la pro­tec­tion des mi­neurs et les sanc­tions contre les agres­seurs. »

Consciente « qu’il y a une im­pa­tience lé­gi­time », la dé­pu­tée reste « op­ti­miste et per­sua­dée que plus nous avan­ce­rons dans ce quin­quen­nat et plus les ré­sul­tats se­ront vi­sibles pour tous ». ■

« Un ap­pel à une prise de conscience col­lec­tive »

CONSTAT. « En tant qu’élus, nous de­vons prendre le temps d’ex­pli­quer avec sin­cé­ri­té, à nos conci­toyens, les orien­ta­tions pour notre pays », in­dique la dé­pu­tée de l’Yonne Mi­chèle Crou­zet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.