LA MODE VES­TI­MEN­TAIRE À L’AMÉ­RI­CAINE

Nou­velle ten­dance pour les an­nées à ve­nir

Méthode 80 - 20 - - DÉCOUVERTE -

Les États-Unis d’Amé­rique sont consi­dé­rés comme l’un des lieux ma­jeurs de la mode sur la pla­nète. En ef­fet, beau­coup de marques par­mi les plus ré­pu­tées sont ori­gi­naires des U.S.A., comme Cal­vin

Klein, Lee, Le­vi’s, Nike, Ralph Lau­ren ou en­core Tim­ber­land, et beau­coup de de­si­gners ayant mar­qué le monde de la mode étaient ou sont amé­ri­cains. De plus, beau­coup de vê­te­ments ou d’ac­ces­soires in­ven­tés et bre­ve­tés aux États-Unis se sont ré­pan­dus dans le monde en­tier et sont por­tés par tous les in­di­vi­dus de la pla­nète.

Le plus em­blé­ma­tique des vê­te­ments d’ori­gine et d’in­ven­tion amé­ri­caine pré­sent dans toutes les ar­moires du monde est sans au­cun conteste le jean. À l’ori­gine humble mar­chand de tis­su, Le­vi Strauss est consi­dé­ré comme l’in­ven­teur de ce pan­ta­lon très ré­sis­tant confec­tion­né ini­tia­le­ment avec des toiles de tentes puis avec le tis­su De­nim.

C’est à par­tir des an­nées 1930 que le jean a com­men­cé à être por­té quo­ti­dien­ne­ment par tout le monde, avant qu’il ne de­vienne vé­ri­ta­ble­ment le pan­ta­lon re­pré­sen­ta­tif de toute une gé­né­ra­tion d’Amé­ri­cains et un em­blème de la culture amé­ri­caine dans les an­nées 1980. C’est en ef­fet à par­tir de la po­pu­la­ri­sa­tion du jean à tra­vers le monde que le style amé­ri­cain a com­men­cé lui aus­si à se ré­pandre et à ex­plo­ser.

Les bas­kets, ou snea­kers, font aus­si par­ties de ces vê­te­ments amé­ri­cains in­con­tour­nables de notre quo­ti­dien. Ces chaus­sures étaient à l’ori­gine des­ti­nées aux spor­tifs jus­qu’à ce que des marques comme Nike, Adi­das ou Ree­bok réus­sissent à les po­pu­la­ri­ser aux États-Unis avant qu’elles ne se ré­pandent par­tout sur la pla­nète.

Ces chaus­sures amé­ri­caines sont au­jourd’hui les chaus­sures les plus por­tées dans les rues du monde en­tier et font l’ob­jet d’une im­mense pas­sion de la part de cer­tains col­lec­tion­neurs qui vouent à ces bas­kets un vé­ri­table culte.

Ap­pa­ru dans les an­nées 1930 aux États-Unis, le sweat à ca­puche, ou hoo­die, est aus­si un vê­te­ment amé­ri­cain phare. Por­tés ini­tia­le­ment par les tra­vailleurs des grands froids avant d’être ar­bo­ré par beau­coup de boxeurs du­rant leurs en­traî­ne­ments quo­ti­diens, le sweat à ca­puche a sur­tout été po­pu­la­ri­sé par les gangs amé­ri­cains.

Pra­tique, sty­li­sé et agréable à por­ter, ce vê­te­ment amé­ri­cain est au­jourd’hui dis­po­nible dans tous les bou­tiques et, sans doute, pré­sent dans toutes les garde-robes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.