Un livre qui marque les es­prits

Méthode 80 - 20 - - AVIS TRANCHÉ -

Faut-il ou non ré­ta­blir les mai­sons closes ? La dé­pu­té de la 6ème cir­cons­crip­tion du Var, Va­lé­rie Go­mez-Bas­sac, c, dé­nonce l’hy­po­cri­sie au­tour de la pros­ti­tu­tion et sou­haite aite re­lan­cer ses éta­blis­se­ments pour « as­su­rer les règles les plus élé­men­taires d’hy­giène et de sé­cu­ri­té ». L’élue de la Ré­pu­blique en marche (LREM) dé­nonce aus­si les condi­tions de tra­vail des pros­ti­tuées qui exercent dans la rue.

Des pro­pos qui n’ont pas man­qué de faire ré­agir, et qui sont no­tam­ment dé­non­cés par cer­tains tra­vailleurs du sexe. Pour­tant, tout le monde s’ac­corde sur un point : peu im­porte l’opi­nion de cha­cun, «le plus vieux mé­tier du monde» n’est pas près de dis­pa­raître. Dans ce contexte, la ré­ou­ver­ture des mai­sons closes, in­ter­dites en France de­puis 1946, est-elle une so­lu­tion per­ti­nente ? Et si cette pro­po­si­tion ve­nait à être re­te­nue, com­ment s’as­su­rer que ces éta­blis­se­ments offrent un cadre de tra­vail réel­le­ment sé­cu­ri­sant ? Au-delà des que­relles par­ti­sanes, Aline Peu­geot, au­teur r du livre «Du chaos à l’éveil» pu­blié aux édi­tions

Exergue, connaît par­fai­te­ment l’uni­vers des mai­sons closes car elle y a exer­cé du­rant 20 ans. Elle livre au­jourd’hui son témoignage et alerte sur les cri­tères à prendre en compte pour évi­ter que pros­ti­tu­tion ne rime e avec des­truc­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.