EM­MA WAT­SON : LA NOU­VELLE IDOLE

Femme en­ga­gée, fé­mi­niste et ac­trice de ta­lent, Em­ma Wat­son semble être la femme par­faite. A tra­vers ses looks, on a dé­ci­dé de re­ve­nir sur ses dif­fé­rents en­ga­ge­ments pla­né­taires.

Méthode 80 - 20 - - NEWS -

Après sa rup­ture l’été der­nier avec l’ac­teur de la sé­rie Glee, Chord Overs­treet, elle s’est ré­cem­ment af­fi­chée au bras de Bren­dan Wal­lace, di­plô­mé de Prin­ce­ton, de l’uni­ver­si­té de Stan­ford et brillant bu­si­ness­man in­con­nu d’Hol­ly­wood. L’ac­trice bri­tan­nique a éga­le­ment an­non­cé sa par­ti­ci­pa­tion à la sé­rie réa­li­sée par Gre­ta Ger­wig,Les Quatre filles du Doc­teur March, dif­fu­sée à par­tir du mois de dé­cembre sur la BBC. Et nous sommes sûres d’une chose : elle in­car­ne­ra une fois de plus une femme de ca­rac­tère.

Mise à part sa car­rière dans le cinéma, il y a bien un autre do­maine dans le­quel Em­ma Wat­son excelle : la mode. Am­bas­sa­drice de l’ONU de­puis 2014, on ai­me­rait aus­si la nom­mer Am­bas­sa­drice de l’élé­gance bri­tan­nique. On se sou­vient no­tam­ment de son al­lure im­pec­cable au der­nier Tournoi de Wim­ble­don, à Londres, avec son en­semble écru Ralph Lau­ren ac­ces­soi­ri­sé d’un cha­peau : elle illu­mi­nait les tri­bunes avec sa fraî­cheur et sa mine ré­jouie. Pour la pre­mière du film La Belle et la Bête à New York, l’ac­trice brillait dans une robe noire Gi­ven­chy, jouant avec la trans­pa­rence et une al­lure qui don­ne­rait en­vie à n’im­porte quelle fa­shio­nis­ta.

Mais c’est lors du Met Gala de 2016, que l’ac­trice nous a mon­tré une fois de plus ses en­ga­ge­ments en al­liant mon­da­ni­té et éco­lo­gie grâce à sa te­nue en­tiè­re­ment re­cy­clée si­gnée Cal­vin Klein. Com­po­sée d’un bus­tier noir asy­mé­trique sur­plom­bé d’un cor­set blanc, d’un pan­ta­lon et d’une longue traîne noire, la te­nue était clai­re­ment orien­tée « dé­ve­lop­pe­ment du­rable »!

Mais la di­plô­mée de l’Uni­ver­si­té de Brown n’a pas dit son der­nier mot. Elle sait aus­si se ser­vir de sa po­pu­la­ri­té et de sa garde-robe pour trans­mettre des mes­sages qui lui sont chers et ça on ne peut qu’ado­rer ! Aper­çue à l’af­ter-party Va­ni­ty Fair des Os­cars en mars der­nier, l’ac­trice en avait pro­fi­té pour af­fi­cher fiè­re­ment son ta­touage « Times Up » lié au mou­ve­ment qui lutte contre les vio­lences sexuelles. En oc­tobre der­nier, c’est via son compte Ins­ta­gram qu’elle s’est ex­pri­mée en s’af­fi­chant avec un tee-shirt blanc où nous pou­vions lire « Trans Rights are Hu­man Rights ». Un sou­tien qui a beau­coup tou­ché la com­mu­nau­té trans­genre, et qui montre en­core une fois l’en­ga­ge­ment d’Em­ma Wat­son en fa­veur de l’éga­li­té pour tous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.