Res­pi­rer, ava­ler, éli­mi­ner

Magicmaman Hors-série - - L’ODYSSÉE D’UN BÉBÉ -

Le foe­tus res­pire même si ce­la n’a rien à voir avec la res­pi­ra­tion à l’air libre. Dès le 4e mois, si les deux lobes pul­mo­naires n’ont pas en­core ache­vé leur ma­tu­ra­tion, on peut dis­tin­guer à l’écho­gra­phie des pseu­do­mou­ve­ments de la poi­trine. Elle se lève et s’abaisse, ce qui fait en­trer et sor­tir par le nez et la bouche du li­quide am­nio­tique. Ces mou­ve­ments pseu­do­res­pi­ra­toires fa­vo­risent la crois­sance des pou­mons et em­pêchent les pa­rois des bron­chioles de se col­ler. Si le foe­tus ho­quette par­fois, c’est en rai­son de l’ir­ri­ta­tion du nerf phré­nique (il in­nerve le dia­phragme, cloi­son entre les ca­vi­tés tho­ra­cique et ab­do­mi­nale). Au dé­but du 7e mois, grâce à la ma­tu­ra­tion de son sys­tème ner­veux, cette res­pi­ra­tion ra­pide et sac­ca­dée s’apaise et adopte un rythme dit co­or­don­né. Une par­tie du li­quide am­nio­tique qu’il avale se trans­forme en urine et est re­je­tée dans la ca­vi­té am­nio­tique. Le foe­tus fait donc beau­coup pi­pi… mais pas ca­ca ! Le mé­co­nium, ses pre­mières selles, qui s’ac­cu­mule dans ses in­tes­tins se­ra éli­mi­né à la nais­sance. L’autre par­tie du li­quide am­nio­tique est ab­sor­bée par l’in­tes­tin, gagne la cir­cu­la­tion san­guine du foe­tus et, par l’in­ter­mé­diaire du pla­cen­ta, re­tourne à l’or­ga­nisme ma­ter­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.