Com­ment se pré­pa­rer Sur me­sure, la pré­pa qui me va

Vous ai­der à bien vivre votre gros­sesse et votre ac­cou­che­ment, phy­si­que­ment et psy­cho­lo­gi­que­ment, voi­là l’ob­jec­tif de toutes les pré­pa­ra­tions à la nais­sance. A vous de choi­sir celle qui vous convient le mieux...

Magicmaman Hors-série - - SOMMAIRE - Par Ma­rine Chas­sang Fi­lipe.

La so­phro­lo­gie

C’est quoi? Cette tech­nique aide la fu­ture ma­man à prendre conscience de son corps, de ses sen­sa­tions et des mou­ve­ments du bé­bé. Elle ap­prend à se re­laxer et à an­ti­ci­per l’ar­ri­vée de bé­bé se­rei­ne­ment. Au fil des séances, elle prend confiance en elle et en sa ca­pa­ci­té à ac­cou­cher. Le jour J, à gé­rer la dou­leur. Com­ment ça marche? Al­lon­gée et gui­dée par les pa­roles d’une sage-femme, la fu­ture ma­man se concentre sur son ventre, puis sur des si­tua­tions heu­reuses tout en res­pi­rant pro­fon­dé­ment. Plon­gée dans un état de re­laxa­tion in­tense, elle ap­prend à re­pé­rer les ten­sions, à les re­lâ­cher et à rem­pla­cer les per­cep­tions dou­lou­reuses par des sources de cha­leur. Quand? Tout au long de la gros­sesse. Où s’adres­ser? Ren­sei­gnez-vous au­près de votre ma­ter­ni­té ou de la Société fran­çaise de so­phro­lo­gie. www.so­phro­lo­gie-fran­caise.com/in­dex.php

La pré­pa­ra­tion dans l’eau

C’est quoi ? Les exer­cices, réa­li­sés en dou­ceur et sou­plesse dans l’eau, fa­vo­risent la dé­tente et la re­laxa­tion. L’aqua­gym pré­na­tale per­met de sou­la­ger les dou­leurs du dos et du bas­sin, et à tra­vailler la res­pi­ra­tion pour le grand jour. La pres­sion de l’eau exerce aus­si un mas­sage drai­nant qui dé­tend les jambes lourdes et fa­vo­rise la cir­cu­la­tion du sang. Quand? Tout au long de la gros­sesse. Où s’adres­ser? Au­près de votre ma­ter­ni­té ou de la Fé­dé­ra­tion des ac­ti­vi­tés aqua­tiques d’éveil et de loisirs. www.fael.as­so.fr

Le yo­ga pré­na­tal

C’est quoi? Des tech­niques de res­pi­ra­tion pro­fonde pour ap­prendre à se concen­trer sur son corps et re­lâ­cher les ten­sions. La femme prend conscience de son pé­ri­née, ap­prend à mieux sup­por­ter les contrac­tions avant la pé­ri­du­rale, à se dé­tendre…

Com­ment ça marche? On ap­prend à bien se te­nir, à po­si­tion­ner son bas­sin pour qu’il soit bien mo­bile le jour J, et à adop­ter une res­pi­ra­tion lente et pro­fonde. Les der­niers RDV sont sur­tout consa­crés à la res­pi­ra­tion et à la re­laxa­tion. Quand? Tout au long de la gros­sesse. Où s’adres­ser? Au­près de votre ma­ter­ni­té, de la Fé­dé­ra­tion na­tio­nale des pro­fes­seurs de yo­ga. www.fe­de­ra­tio­nyo­ga.fr

L’hap­to­no­mie

C’est quoi? Cette tech­nique, qui re­pose sur le sens du tou­cher, per­met aux pa­rents d’établir un contact af­fec­tif avec leur bé­bé, à sou­la­ger et dé­tendre la fu­ture ma­man, et à im­pli­quer le pa­pa! Com­ment ça marche? Cha­cun ap­prend à po­si­tion­ner ses mains sur le ventre afin de réa­li­ser des pe­tites pres­sions pour échan­ger avec bé­bé. Tous deux ap­prennent à lui par­ler, à le ca­res­ser, à an­ti­ci­per ses fu­tures ré­ac­tions. Le pa­pa ap­prend à sou­la­ger sa com­pagne et à la dé­tendre grâce à des gestes simples (exer­cices à re­faire à la mai­son !). Le jour J, la ma­man gui­de­ra son bé­bé tan­dis que le pa­pa apai­se­ra sa souf­france par de douces pres­sions. Quand? Dès le 3e mois de gros­sesse. Où s’adres­ser? Con­tac­tez le Centre in­ter­na­tio­nal de re­cherche et de dé­ve­lop­pe­ment de l’hap­to­no­mie. www.hap­to­no­mie.org/fr

La fas­cia­thé­ra­pie

C’est quoi? Par le tou­cher, cette thé­ra­pie vise à ré­équi­li­brer l’or­ga­nisme en éli­mi­nant le stress, les dou­leurs phy­siques et psy­cho­lo­giques, et en le­vant les ten­sions. La femme ap­prend à per­ce­voir les mou­ve­ments de son bé­bé très tôt. Elle in­tègre mieux les re­pères cor­po­rels, lui per­met­tant de mieux vi­sua­li­ser son corps et bien se pré­pa­rer à l’ac­cou­che­ment. Elle est moins an­gois­sée, et la re­la­tion avec son bé­bé est ren­for­cée. Com­ment ça marche? Par des gestes lents et pré­cis, le pra­ti­cien masse la pa­tiente. Il écoute et ac­com­pagne le rythme de ses fas­cias pour mettre en place le sys­tème d’au­to­gué­ri­son. Quand? Dès le 3e mois de gros­sesse. Où s’adres­ser? In­fos au­près de l’As­so­cia­tion des ki­né­si­thé­ra­peutes fas­cia­thé­ra­peutes. www.ankf.fr

L’hyp­no­na­tal

C’est quoi? Une mé­thode de pré­pa­ra­tion psy­chique à l’ac­cou­che­ment, ini­tiée par Lise Bar­to­li (psy­cho­logue cli­ni­cienne et hyp­no­thé­ra­peute, au­teure du Ca­hier zen de la fu­ture ma­man, Payot) ba­sée sur l’hyp­nose erick­so­nienne. La fu­ture ma­man est plon­gée dans un état de bien-être na­tu­rel, com­plè­te­ment re­laxée à mi-che­min entre veille et som­meil. Cette tech­nique lui per­met de pui­ser en elle toutes les res­sources in­dis­pen­sables pour vivre plei­ne­ment sa gros­sesse et l’ac­cou­che­ment, de ren­for­cer le lien mère-en­fant in ute­ro, de mieux gé­rer la dou­leur… Com­ment ça marche? Chaque séance dé­bute par un temps de pa­roles et d’échanges. Vient en­suite la phase de re­laxa­tion et d’hyp­nose. Le spécialiste in­vite la femme en­ceinte à se li­bé­rer des pen­sées né­ga­tives et à am­pli­fier tout son po­ten­tiel po­si­tif. Quand? Dès le 4e mois de gros­sesse (les séances doivent être es­pa­cées de trois se­maines à un mois) Où s’adres­ser? Re­trou­vez la liste des pra­ti­ciens sur www.li­se­bar­to­li.com/hyp­no­na­tal/pra­ti­ciennes/

La mé­thode Bo­na­pace

C’est quoi? Cette tech­nique, qui im­plique le couple, per­met de mieux com­prendre le rôle de la dou­leur et de l’at­té­nuer en ap­puyant sur des points d’acu­punc­ture. La fu­ture ma­man, avec son conjoint, ap­prend à se re­laxer, à gé­rer les contrac­tions et le stress, à vi­sua­li­ser ce qui se passe dans son corps. Com­ment ça marche? Les séances sont ani­mées par une sa­ge­femme: le pa­pa y joue un rôle ac­tif. Les pa­rents ap­prennent des mas­sages (pour créer une autre dou­leur à dis­tance de l’uté­rus ou à exer­cer entre chaque contrac­tion) et à se concen­trer sur des images po­si­tives pour dé­tour­ner son at­ten­tion de la dou­leur. Quand? Dès le 6e mois de gros­sesse. Où s’adres­ser? Ren­dez-vous sur www.bo­na­pace.com

L’acu­punc­ture

C’est quoi? Mé­de­cine d’ori­gine chi­noise, l’acu­punc­ture fa­vo­rise les hor­mones du bien-être par la sti­mu­la­tion de cer­taines zones cor­po­relles. Elle pré­pare le col afin que ce­lui-ci s’as­sou­plisse, aide le bé­bé à se re­tour­ner, dé­clenche les contrac­tions en cas de terme dé­pas­sé, à ré­duire le temps de tra­vail… Com­ment ça marche? Grâce à des ai­guilles très fines pla­cées à quelques en­droits spé­ci­fiques pen­dant une ving­taine de mi­nutes, on sti­mule des zones du corps. L’acu­punc­teur agit sur les flux éner­gé­tiques qui se dé­placent le long de tra­jets pré­cis ap­pe­lés mé­ri­diens. La ma­man re­laxe à la fois ses muscles et son sys­tème ner­veux. Quand? Le der­nier mois. Où s’adres­ser ? Au­près de l’As­so­cia­tion des sages-femmes acu­punc­teurs. www.af­sfa.org

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.