La ré­ponse de notre ex­perte

Carole Her­vé, consul­tante en lac­ta­tion IBCLC (In­ter­na­tio­nal board cer­ti­fied lac­ta­tion consul­tant).

Magicmaman - - Pédiatrie Et Psycho -

Tout d’abord, chère Léa, per­met­tez-moi de vous fé­li­ci­ter d’al­lai­ter votre bé­bé de­puis cinq mois. C’est vrai­ment un su­per ca­deau que vous vous of­frez à tous les deux. Vous ex­pli­quez qu’il re­fuse fa­rou­che­ment le bi­be­ron. Mon quo­ti­dien de pro­fes­sion­nelle de l’allaitement me montre qu’il n’est pas le seul à ré­agir ain­si. Et l’on ima­gine com­bien cette si­tua­tion peut désem­pa­rer les ma­mans à un mo­ment où elles mettent tout en oeuvre pour que la tran­si­tion se passe se­rei­ne­ment. Vous nous dites avoir tout es­sayé – lait ma­ter­nel et in­fan­tile, té­tines di­verses, in­ter­ven­tion d’autres per­sonnes, etc. Tout d’abord, il est contre-pro­duc­tif de for­cer un en­fant à boire au bi­be­ron. Ce­la gé­nère des ten­sions pal­pables et per­sonne n’y trouve son compte. Si on re­lâ­chait plu­tôt la pres­sion ? J’ai­me­rais vous pro­po­ser une al­ter­na­tive co­casse. Votre tout-pe­tit a près de 5 mois, il a l’âge d’être ten­té par des ali­ments so­lides. Que di­riez-vous de conti­nuer à le nourrir au sein et, au mo­ment où vous sen­tez qu’il n’est plus au­tant af­fa­mé, de lui pro­po­ser à la pe­tite cuillère un flan au lait (lait ma­ter­nel ou in­fan­tile + de l’agar-agar, un pro­duit gé­li­fiant). Les tout-pe­tits de quelques mois l’ac­ceptent as­sez fa­ci­le­ment. Vous pou­vez éga­le­ment ten­ter le bi­be­ron paille ou la tasse dite « 360 » (pas de té­tine, le bé­bé pince le re­bord de la tasse pour faire sor­tir le lait). Et vous consta­te­rez que votre bé­bé sau­ra se nourrir en votre ab­sence tout en conti­nuant, s’il le dé­sire, de té­ter au sein quand vous se­rez là.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.