Mi­ni-séances pour dé­bu­tants

Magicmaman - - Forme - Illus­tra­tions : So­le­dad Bra­vi.

SÉANCES CALMES 18 MOIS-3 ANS

Le se­coue-se­coue Faites al­lon­ger votre en­fant sur le dos et de­man­dez­lui de se faire tout mou, comme une pou­pée de chif­fon ou un spa­ghet­ti trop cuit. Met­tez-vous à ge­noux au ni­veau de ses pieds et sou­le­vez ses deux pieds l’un contre l’autre à 20 cm au-des­sus du sol. Se­couez tout son corps de­puis les pieds (la se­cousse doit se pro­pa­ger jus­qu’à la tête, qui bouge dou­ce­ment ). Va riez les rythmes: lent puis ra­pide puis lent… A pré­sent, faites marcher les jambes de votre en­fant dans l’es­pace. Puis, tou­jours en te­nant ses pieds, sou­le­vez ses jambes jus­qu’à le­ver le bas­sin. Re­po­sez ses jambes dé­li­ca­te­ment. En­jam­bez votre tout­pe­tit et po­sez main­te­nant vos mains sur ses hanches. Ap­puyez en al­ter­nance sur une hanche puis sur l’autre de fa­çon à créer un ba­lan­ce­ment dé­li­cat du bas­sin. Main­te­nant, pre­nez ses mains et se­couez dou­ce­ment les bras de l’épaule au poi­gnet.

Re­po­sez les bras dou­ce­ment en les es­pa­çant du buste. En par­tant des épaules, faites rou­ler les bras comme s’il s’agis­sait de rou­leaux à pâ­tis­se­rie. Re­com­men­cez plu­sieurs fois. Ter­mi­nez par quelques pres­sions des poi­gnets et des paumes des mains, puis une tour­née de bi­sous sur chaque main et un gros câ­lin!

Cet exer­cice marche éga­le­ment très bien avec les plus grands.

3-6 ANS L’arbre

Tel un pe­tit arbre qui pousse dans la forêt, votre en­fant doit mon­ter sa jambe droite et la po­ser sur sa cuisse (ou sur son mol­let si c’est trop dif­fi­cile pour lui). L’équi­libre n’étant pas en­core for­cé­ment ac­quis à cet âge, lais­sez-le s’ap­puyer contre vous. Faites-lui mon­ter dou­ce­ment les bras vers le ciel, paumes des mains col­lées, à la fa­çon des branches qui se dé­ploient. Vé­ri­fiez que seuls les bras montent, pas les épaules. Trans­for­mez ses doigts en pe­tits bour­geons prêts à s’ou­vrir au so­leil.

Tou­jours dans l’image de l’arbre et des branches qui re­tombent dou­ce­ment une fois le coup de vent pas­sé, faites-le re­des­cendre de la pos­ture. D’abord les bras, qui font exac­te­ment le che­min in­verse de la mon­tée. Puis la jambe, qui com­mence à dé­plier en hau­teur et ra­mène en­suite le long du tronc de l’arbre. On re­com­mence avec l’autre jambe pour main­te­nir l’équi­libre éner­gé­tique du corps.

L’arbre est la pos­ture d’équi­libre par ex­cel­lence. Les en­fants l’adorent car elle est à la fois simple et im­pres­sion­nante. Dès qu’ils la maî­trisent, ils la re­pro­duisent à l’in­fi­ni avec une ca­pa­ci­té in­croyable à te­nir long­temps!

SÉANCES TO­NIQUES 18 MOIS-3 ANS Comme un avion

Faites te­nir votre tout-pe­tit de­bout, les pieds pa­ral­lèles et écar­tés de la lar­geur du bas­sin, le dos bien droit. De­man­dez-lui de po­ser un pied de­vant lui et d’ou­vrir ses bras (ses ailes) sur les cô­tés jus­qu’à la hau­teur des épaules.

Pe­tit à pe­tit, son pied ar­rière va dé­col­ler. L’avion est une très bonne pos­ture d’équi­libre qui dure au­tant que l’en­fant le sou­haite. Pour ter­mi­ner, faites at­ter­rir l’avion en rou­lé-bou­lé sur le sol. Il est ar­ri­vé ! Si vous le sen­tez… et si vous avez la place dans la mai­son, vous pou­vez faire «vo­ler» l’avion dans la mai­son : on équi­libre, on penche et on part en cou­rant.

3-6 ANS Le bû­che­ron

Pla­cez votre en­fant de­bout, jambes écar­tées et pieds pa­ral­lèles. Il doit ins­pi­rer en le­vant les bras vers le ciel, mains jointes. Puis, sur une forte ex­pi­ra­tion, il baisse ses bras ra­pi­de­ment pour les pas­ser entre ses jambes, la tête bien ren­trée entre les bras. L’image du bû­che­ron qui coupe du bois l’aide à com­prendre la force à mettre dans le mou­ve­ment.

Faites-lui ré­pé­ter le mou­ve­ment : le­ver la hache en ins­pi­rant, abais­ser la hache en ex­pi­rant. Cette pos­ture est idéale lorsque l’en­fant est agi­té et qu’il a besoin d’ex­té­rio­ri­ser de l’éner­gie né­ga­tive. Ins­tal­lez l’idée qu’il jette son éner­gie dans le sol et que la terre va l’ab­sor­ber im­mé­dia­te­ment pour l’en dé­bar­ras­ser. Il pour­ra uti­li­ser sou­vent cette image de la puis­sance d’ab­sorp­tion des émo­tions né­ga­tives par la terre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.