L’avis de la Dre Co­lette Vi­dail­het, pé­do­psy­chiatre

Magicmaman - - Bébé Se Régale -

Il ne faut pas ré­pondre sys­té­ma­ti­que­ment aux pleurs de votre bé­bé par un bi­be­ron.

Il n’a pas for­cé­ment faim ! Mais pas tou­jours fa­cile de dé­cryp­ter ses pleurs… C’est la dif­fi­cul­té éprou­vée par la plu­part des pa­rents, qui lui offrent ce que l’on peut ap­pe­ler un «ré­con­fort ali­men­taire ». Avant de vous dire qu’il a faim, de­man­dez­vous s’il a soif, be­soin de vos bras ou, tout sim­ple­ment, en­vie de su­cer par plai­sir. Ne le for­cez pas s’il re­fuse un nou­vel ali­ment. Il ris­que­rait de se bra­quer da­van­tage, voire de dé­ve­lop­per une réelle aver­sion ali­men­taire. Et ne ten­tez pas de le sé­duire avec une ph­rase du genre : «Al­lez, fais-moi plai­sir, mange ! » Une ma­man qui pré­pare des pe­tits plats avec amour, c’est bien, mais une mère qui force son pe­tit à man­ger lui fait vio­lence ! En re­vanche, rien ne vous em­pêche de lui re­pro­po­ser, plus tard, le même ali­ment et, pour­quoi pas, sous une autre forme (pu­rée, soupe…). Il fi­ni­ra bien par y goû­ter.

En­fin, il est pré­fé­rable de pas­ser le re­lais au pa­pa quand ça coince. Parce que ce­lui-ci va s’y prendre d’une autre fa­çon pour lui don­ner à man­ger, avec plus de dis­tance et moins d’af­fect. Face à un bé­bé qui re­fuse de man­ger (sou­vent pour s’op­po­ser à sa ma­man), le père par­vient par­fois à cas­ser un rap­port mère-en­fant trop fu­sion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.