« C’ÉTAIT AUS­SI UN CAL­CUL FI­NAN­CIER »

VINCIANE, 28 ANS

Magicmaman - - On Ose En Parler -

«J’ai com­men­cé par six mois de congé pa­ren­tal au­to­ri­sés. Et je n’ai ja­mais re­pris le tra­vail, par choix. Je vou­lais voir gran­dir mon en­fant, le voir s’épa­nouir. Mais c’était aus­si un cal­cul fi­nan­cier. En re­pre­nant le tra­vail, si je sous­trayais les frais de garde et de route, nous ne nous en sor­tions pas… Au­jourd’hui, j’ai eu deux autres en­fants. Le plus grand est à l’école et je compte bien conti­nuer de pou­voir al­ler le cher­cher chaque jour et lui faire ses dé­jeu­ners le mi­di. Je ne re­grette ab­so­lu­ment pas ce choix, ce­lui d’avoir mis a car­rière de cô­té pour m’oc­cu­per de mes trois en­fants. C’est un réel bon­heur de leur créer au­tant de sou­ve­nirs en fa­mille.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.