San­té gy­né­co

La chro­nique du doc­teur H

Magicmaman - - Sommaire - Pho­to: Ma eo Pel­le­gri­nuz­zi.

Au­jourd’hui, j’ai­me­rais vous par­ler de pré­ven­tion avant et pen­dant la gros­sesse car, lorsque l’on dé­cide de mettre en route un bé­bé, au­tant mettre toutes les chances de son cô­té pour que ce­la se passe au mieux.

IL FAUT PEN­SER À PLU­SIEURS CHOSES

Même si on est en bonne san­té et que l’on n’a pas de pro­blèmes ma­jeurs, il y a des trai­te­ments qui sont es­sen­tiels pour le bien-être de la ma­man et du bé­bé.

Acide fo­lique, iode, vi­ta­mine D, fer… sont des ap­ports à sur­veiller, utiles et im­por­tants pour la gros­sesse et l’ac­cou­che­ment. Pre­nons le cas du fer, une femme sur quatre en France est en manque de ré­serves. Une sur vingt va faire une pe­tite hé­mor­ra­gie, et une sur cent une grave hé­mor­ra­gie au mo­ment de la nais­sance. Si on vous donne du fer, c’est pour avoir une meilleure hé­mo­glo­bine à l’en­trée en salle de nais­sance.

Ce se­rait dom­mage de de­voir être trans­fu­sée… Et ar­rê­tez de pen­ser que les doc­teurs sont ven­dus aux la­bos phar­ma­ceu­tiques ! On ne vous donne pas des mé­di­ca­ments, des mi­né­raux ou des vi­ta­mines parce que l’on en a en­vie. Ils sont né­ces­saires pour que vous soyez dans la meilleure forme pos­sible pour faire gran­dir et ac­cueillir Bé­bé. On a en­vie d’être bien­fai­sant avec ce prin­cipe de pré­cau­tion. Comme l’acide fo­lique avant la concep­tion, à prendre quo­ti­dien­ne­ment dès le dé­sir de gros­sesse, pour ré­duire de 70 % le risque de spi­na bi­fi­da.

C’EST COMME POUR LA MOTO !

J’ai en­vie d’en faire sans casque et sans gants. Il ne se pas­se­ra rien si je ne tombe pas. En re­vanche, si je tombe, je suis bien content d’avoir mon casque et de sau­ver ma tête ! On fait donc tout ça pour votre bien-être, même si ce­la peut par­fois vous pa­raître su­per­flu. Quid des vac­cins ? Êtes-vous à jour ? En re­tard ? Pas cou­verte ? Pour rap­pel, lorsque la mère est vac­ci­née contre la co­que­luche pen­dant la gros­sesse – comme ce­la se fait dans beau­coup de pays –, des an­ti­corps pas­sifs se trans­mettent de la mère au fu­tur bé­bé. Bien­tôt, c’est la sai­son de la grippe, le vac­cin est donc plus que re­com­man­dé. Autre exemple, la vac­ci­na­tion contre l’hé­pa­tite B… Il y en a en­core qui pensent à un lien avec la sclé­rose en plaques… Tout le per­son­nel de tous les hô­pi­taux est vac­ci­né, c’est obli­ga­toire, et ? Vous en voyez beau­coup, des soi­gnants at­teints ? En­fin ce qui re­lève du prin­cipe de pré­cau­tion de­vient re­com­man­dé sur cer­tains cri­tères, comme le dé­pis­tage du dia­bète ou la sur­veillance des pa­tho­lo­gies chro­niques pour adap­ter les trai­te­ments en cours. Si on est por­teur d’une pa­tho­lo­gie chro­nique, on se pose les ques­tions sui­vantes : est-ce que la pa­tho­lo­gie a des re­ten­tis­se­ments sur la gros­sesse ? Ou, à l’in­verse, est-ce que la gros­sesse a des re­ten­tis­se­ments sur la pa­tho­lo­gie ?

UN REN­DEZ-VOUS IN­CON­TOUR­NABLE

Dia­bète, hy­per­ten­sion, épi­lep­sie… sont par­mi les pa­tho­lo­gies à sou­mettre dans un pro­jet de gros­sesse, avec une in­ter­rup­tion ou même un chan­ge­ment de mé­di­ca­ments. On ne zappe pas la consul­ta­tion pré­con­cep­tion­nelle dans ce cas et on prend ren­dez-vous avant même de mettre en route Bé­bé pour ne pas se mettre en dan­ger !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.