« MES PA­RENTS GARDAIENT MA FILLE PEN­DANT MES COURS »

Magicmaman - - On Ose En Parler -

CHLOÉ, 27 ANS

Je suis tom­bée en­ceinte juste avant mes 18 ans. Je n’étais plus vrai­ment ado­les­cente mais je vi­vais tou­jours chez mes pa­rents, et j’al­lais en­ta­mer ma pre­mière an­née d’étude. Je suis tom­bée en­ceinte sous pi­lule… ce n’était pas du tout pré­vu. J’étais en couple avec le pa­pa de­puis un an, mais j’avais d’autres pro­jets en tête que de de­ve­nir ma­man. Mais, sur­prise, lorsque j’ai été chez mon gy­né­co­logue, j’étais en­ceinte de vingt se­maines… donc trop tard pour avoir re­cours à une IVG. Pour­tant, c’était l’op­tion que j’avais en­vi­sa­gée. J’ai ac­cu­sé le coup un mo­ment, je n’en par­lais à per­sonne. J’ai conti­nué d’al­ler à l’école jus­qu’à mon ac­cou­che­ment et j’ai re­pris les cours vingt-huit jours après la nais­sance de ma fille. J’ai ter­mi­né mes trois an­nées d’étude avec suc­cès, mais ça n’a pas été de tout re­pos. L’or­ga­ni­sa­tion était mi­li­taire. Mes pa­rents gardaient ma fille pen­dant mes heures de cours et je la ré­cu­pé­rais… Spor­tif! Quand ma fille a eu 18 mois, je me suis sé­pa­rée du pa­pa. J’ai au­jourd’hui re­fait ma vie avec un homme qui a ac­cep­té ma fille comme si c’était la sienne. Ni­veau pro­fes­sion­nel, je suis in­dé­pen­dante, et ça me tient à coeur. Ma fille va sur ses 9 ans, j’ai un gar­çon de 21 mois et une autre fille de presque 4 mois. Et j’aime au­tant cha­cun de mes en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.