CÉ­PAGE

PRÈS DE CH­TEAU­NEUF-DU-PAPE, FRANCK ET OLI­VIER MOUS­SET, DE­PUIS VINGT ANS, VEILLENT SUR LE CLOS SAINT MI­CHEL. ILS ONT CONFIÉ LA RÉ­NO­VA­TION DE LEUR CEL­LIER À LA DÉ­CO­RA­TRICE PAS­CALE PA­LUN. RÉ­SUL­TAT : UN CHAI QUI AL­LIE ÉLÉ­GANCE DU VIN ET POÉ­SIE DU LIEU.

Maison Côté Sud - - LE SOMMAIRE - PA R Ma­rie-hé­lène Ba­li­vet P H OT OS An­tho­ny Lan­ne­re­tonne

Le cel­lier du Clos Saint Mi­chel ré­no­vé par la dé­co­ra­trice Pas­cale Pa­lun.

À l’ho­ri­zon, le Ven­toux et la for­te­resse des papes. En­ra­ci­nés dans l’an­cien lit du Rhône, qua­rante hec­tares de ceps sur­gissent d’une mer de ga­lets rou­lés, ty­piques du sol cas­tel­pa­pal. De­puis 1996, Oli­vier et Franck Mous­set, qua­trième gé­né­ra­tion de vi­gne­rons sur ces terres, pro­duisent chaque an­née 200 000 bouteilles de rouge, ro­sé ou blanc, dé­gus­tées sur les cinq conti­nents. AOC châ­teau­neuf-du-pape, AOC côtes-du-rhône ou IGP Mé­di­ter­ra­née, les crus du Clos Saint Mi­chel sont is­sus d’une vi­ni­fi­ca­tion exi­geante, cal­quée sur le mé­ta­bo­lisme de ce ter­roir sin­gu­lier : du­rant la nuit, les ga­lets res­ti­tuent au rai­sin la cha­leur em­ma­ga­si­née le jour. Ré­sul­tat, des vins cos­tauds, chauds, struc­tu­rés, dont les ta­nins et l’aci­di­té s’équi­librent avec élé­gance. En 2017, les deux frères dé­cident d’of­frir à leur do­maine un chai digne de sa pro­duc­tion. La dé­co­ra­trice Pas­cale Pa­lun est ap­pe­lée à la res­cousse. « C’était une his­toire d’hommes, hé­ri­tiers d’un sa­voir­faire, mais aus­si bien dans leur temps », ra­conte la créa­trice de la marque Vox Po­pu­li, qui puise son ins­pi­ra­tion dans les pul­sa­tions de la mé­moire. Mas­cu­li­ni­té, luxe et na­tu­rel sont les mots d’ordre

de la mé­ta­mor­phose. Pas­cale choi­sit des ma­té­riaux nobles : le chêne, l’acier et bien sûr le verre, cet an­ces­tral par­te­naire du vin. « Je vou­lais éga­le­ment un signe fort, mé­mo­rable, qui sur­prenne le vi­si­teur

dès l’en­trée. » Ce se­ra une éton­nante ca­no­pée trans­lu­cide, piège à lueurs fée­riques fait de trois mille cinq cents bouteilles on­du­lant au pla­fond. Le comp­toir, lui, sur­git d’une poutre tri­cen­te­naire, dé­cou­pée en tranches brutes et cou­verte d’acier bru­ni. Pour la cave à vin, où les Mous­set ins­tal­le­ront leur col­lec­tion de vieux mil­lé­simes, Pas­cale imagine des ca­siers de bois, une porte en fer­ron­ne­rie et une ca­lade de ga­lets. Au centre, un pla­teau de chêne po­sé sur un em­pi­le­ment de ceps in­vite à la dé­gus­ta­tion. L’en­semble, dé­cor mi­mé­tique ins­crit dans une his­toire, rend un hom­mage au mé­tier de vi­gne­ron. Ha­bi­té d’une nou­velle éner­gie, le Clos Saint Mi­chel ter­mine au­jourd’hui sa pre­mière an­née de conver­sion vers le la­bel bio. Dans cette ex­ploi­ta­tion ar­ti­sa­nale, au ren­de­ment li­mi­té (gage d’une grande concen­tra­tion des vins), on ap­plique les tech­niques ré­centes de vi­ni­fi­ca­tion rai­son­née, on cherche, on in­vente… et on réus­sit. Ain­si le do­maine

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.