LI­BRAI­RIE SIN­GU­LIÈRE

LIEU D’UN NOU­VEAU GENRE, BOUILLON­NANT D’AU­TEURS, DE CONVI­VIA­LI­TÉ, D’ÉCHANGES, LA LI­BRAI­RIE LU­MIÈRE D’AOÛT EST LA PA­REN­THÈSE CULTU­RELLE QUE LES DOCKS AT­TEN­DAIENT !

Maison Côté Sud - - LE SOMMAIRE - PAR Ca­ro­line Guiol

Lieu d’au­teurs et pa­ren­thèse cultu­relle sur les Docks de Mar­seille.

Ex-tra­der, ex-joueur de rug­by, ex-joueur de po­ker, Phi­lippe Vert a beau­coup voya­gé, s’est beau­coup im­mer­gé, a beau­coup bou­qui­né. Alors, un ma­tin, le Corse na­tif de Mu­ra­to s’est dé­ci­dé « à faire le grand écart entre ses vies et cette pas­sion des livres ». « Je rê­vais d’un lieu avec un vrai conte­nu ! Mais je le vou­lais dif­fé­rent. » L’op­por­tu­ni­té d’un es­pace dans ce bâ­ti­ment em­blé­ma­tique du port pho­céen a po­sé le cadre entre ces hauts murs de vieilles pierres ; la scé­no­gra­phie ima­gi­née par le plas­ti­cien, gra­phiste, illus­tra­teur et af­fi­chiste lo­cal Ste­fan Mun­ta­ner, a im­pri­mé l’am­biance en cou­leurs pri­maires. Res­tait « l’en­vie de pro­lon­ger la pause au comp­toir, au­tour d’un ca­fé ser­ré ou al­lon­gé à la ru­ti­lante ma­chine Mar­zoc­co, avec dé­gus­ta­tion des crus Cou­tume – mai­son de tor­ré­fac­tion de ca­fés fins, dont le concept a ses adeptes à To­kyo, Ge­nève, Pa­ris –, mais aus­si de par­ta­ger foo­ding lé­ger, thés, ca­nis­trel­lis et autres dou­ceurs sur les quelques tables au calme, au fond de la bou­tique, voir à ciel ou­vert sur la pe­tite ter­rasse at­te­nante. » For­mé au mé­tier par l’agence Ré­gio­nale du Livre, se­con­dé dans ses choix par Ne­joua Be­nal­lal, an­cienne di­rec­trice du fo­rum Har­mo­nia Mun­di à Aix-en-pro­vence, Phi­lippe ar­ti­cule la li­brai­rie au­tour de trois axes ma­jeurs. Sur les éta­gères en chêne, le rayon lit­té­ra­ture riche en oeuvres fran­çaises, poé­sie, théâtre, po­lars et langues étran­gères tra­duites – dont une offre très four­nie en ou­vrages amé­ri­cains –, donne le ton : « C’est le ro­man Lu­mière d’août, fresque sau­vage et pas­sion­née de William Faulk­ner, qui a ins­pi­ré le nom du lieu. » Sous verre, mais fa­ci­le­ment consul­table, un rayon beaux livres, via un par­te­na­riat avec les édi­tions Ta­schen, fait la joie des ama­teurs d’art, tan­dis qu’en fonc­tion de l’ac­tua­li­té, des sai­sons et de l’hu­meur de l’hôte, un rayon d’ou­vrages ré­gio­naux au­tour de Mar­seille et la Pro­vence, bous­cule un peu les ha­bi­tudes de lec­ture. Car ici, rien n’est pen­sé comme ailleurs : pas de si­gna­lé­tique, mais des mo­dules sur me­sure, des es­ca­liers à rou­lettes pour at­tra­per un ou­vrage en hau­teur, des ti­roirs sur­prises pour la dé­cou­verte de l’ou­vrage re­cher­ché. Lu­dique, pra­tique et convain­cante, la ten­ta­tion de belles pages est grande.

Les oeuvres phares de la Pléiade cô­toient ain­si la plume d’um­ber­to Eco, Luis Se­pul­ve­da, Mar­ta Mes­si­na, Ta­har Ben Jel­loun, les traits de Miró, le re­gard pop de Wa­rhol, les ar­chives de Pe­dro Al­mo­do­var ou l’im­pla­cable pho­to­gé­nie de New­ton. Des re­vues ins­pi­rées (Ame­ri­ca, Sch­nock), des fiches ar­gu­men­taires « ré­di­gées par Guillaume Jour­dan, pro­fes­seur de fran­çais », in­citent à plon­ger dans les ou­vrages : Vla­di­mir Na­bo­kov, Paul Aus­ter, Mar­gue­rite Du­ras, Phi­lippe De­lerm, Jean-ma­rie Gus­tave Le Cle­zio, Jean-claude Iz­zo bien sûr nous rap­pellent com­bien le livre et ses usages peuvent ac­com­pa­gner le cours d’une vie… Phi­lippe lui, s’adonne à la lec­ture de Louis-fer­di­nand Cé­line ou de Mi­chel Houel­le­becq la nuit, son « temps de so­li­tude pré­fé­rée », pré­pare des noc­turnes ar­tis­tiques au mu­sée Can­ti­ni (ren­dez-vous le 19 mai pro­chain) et de pro­chaines si­gna­tures : après Chris­tian Gar­cin,

Paul Tes­son et Pierre As­sou­line, le Mar­seillais Jean Con­truc­ci est at­ten­du en mai. Rien que du beau monde pour sen­tir le pou­voir des mots…

PHO­TOS Laure Me­lone et Ste­fan Mun­ta­ner

1. Ryth­més par une im­mense al­lée cen­trale et des cours in­té­rieures, les Docks tra­versent l’his­toire pa­tri­mo­niale du port pho­céen, avec à leur sor­tie, un maillage let­tré d’acier po­sé à flanc des pierres du XIXE… D’al­bert Londres à Ta­har Ben Jel­loun, les...

3, 4, 5. Chêne blond et For­mi­ca rouge, jaune, bleu, le ton de cette li­brai­rie in­dé­pen­dante est don­né ! On­du­lant comme une vague cloi­son­nant l’es­pace, une longue sculp­ture de bois ther­mo­la­qué af­fiche l’en­ra­ci­ne­ment ma­ri­time de Phi­lippe Vert. À ses...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.