INS­TANTS D’ART

IL Y A DU VE­NISE À SORGUE. CONSTRUITE SUR PI­LO­TIS, PO­SÉE SUR UN EN­TRE­LACS DE RI­VIÈRES, BOR­DÉE PAR SES EAUX TURBULENTES ET SES ROUES À AUBES, L’ISLE-SUR-LA-SORGUE ÉTIRE LE LONG DE SES CA­NAUX UN ART DE VIVRE ET DE CHI­NER D’HIER ET D’AU­JOURD’HUI, UN FLOT D’A

Maison Côté Sud - - LE SOMMAIRE - PAR Ju­lie Cha­nut

Vi­bra­tions en arts ma­jeurs et so­laires.

L’eau reste ca­chée long­temps. Elle file le long de sou­ter­rains, jaillis­sant au gouffre de la Val­lée Close de Fon­taine-de-vau­cluse. Ar­ri­vée au par­tage des eaux, la source éme­raude se ra­mi­fie d’est en ouest. Là fut construite la Ve­nise com­ta­dine, vil­lage de pê­cheurs puis mère de com­merces fleu­ris­sants, la force de ses fluides se trans­mu­tant en éner­gie par le jeu de roues à aubes, pa­tri­moine du pays. Moudre le blé, fou­ler la laine, fa­bri­quer la soie, l’eau ici a tou­jours fait vivre l’homme, fa­çon­nant les contours d’un vil­lage qui sus­cite la cu­rio­si­té et at­tire à lui le monde. De­ve­nu la star des an­ti­qui­tés et de la bro­cante en Eu­rope dans les an­nées 1990, l’isle-sur-la­sorgue pré­serve ses spé­ci­fi­ci­tés, confré­rie de pê­cheurs, jar­di­niers en cuis­sardes, pom­piers en te­nue de plon­gée, ma­raî­chers flot­tant sur leurs barques. La Fête de l’eau au mois de mai pé­ren­nise ses ma­nu­fac­tures an­ces­trales, telle l’en­tre­prise lai­nière Brun de Vian-ti­ran à l’aube de l’ou­ver­ture d’un mu­sée sen­so­riel des fibres nobles très at­ten­du, mo­der­nise sa vi­sion de la dé­co­ra­tion, at­ti­rant en ses berges des grands noms du de­si­gn contem­po­rain. À l’heure du lan­ce­ment de la MISSA 2018, plan d’ac­tion de mar­ke­ting ter­ri­to­rial ren­for­çant l’at­trac­ti­vi­té de la ville, une étude bros­sant le por­trait iden­ti­taire des L’is­lois, in­ti­tu­lée « in­su­la­ri­té po­si­tive », in­siste sur les no­tions d’ap­par­te­nance ou­verte et de trans­mis­sion, de pas­sion, d’amour, de res­pect et de res­pon­sa­bi­li­té en­vers la Sorgue, met­tant en avant un art du plai­sir de vivre et une cer­ti­tude au bon­heur, pro­messe « d’une ville où l’on ou­blie ses sou­cis ».

PHO­TOS An­tho­ny Lan­ne­re­tonne

1. 2. 3. 4. 5.

CI-CONTRE Le­ver du jour sur un bâ­ti­ment ty­pi­que­ment is­lois. PAGE DE DROITE 1. De­puis le châ­teau du mar­quis de Sade, plon­ger sur les toits de tuiles de Sau­mane-de­vau­cluse et des pay­sages aux airs de Tos­cane. 2. Place Xa­vier Bat­ti­ni, dé­cou­vrir des...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.