Will­kom­men/ Ben­ve­nu­ti/ben gnüs!

Maison Côté Sud - - L’ÉVASION -

505000 Sud-ty­ro­liens vivent à la croi­sée de trois langues: l’al­le­mand, l’ita­lien et le la­din. Si l’on consi­dère à part cette vieille langue que parlent quelque 18000 per­sonnes en Al­ta Ba­dia et Val Gar­de­na, di­sons que l’ita­lien do­mine dans le sud de la pro­vince, no­tam­ment à Bol­za­no et Me­ra­no, en pro­lon­ge­ment du grand élan d’ita­lia­ni­sa­tion des an­nées Mus­so­li­ni. Et que le reste de la pro­vince est plu­tôt ger­ma­no­phone, même si les Sud-ty­ro­liens ap­prennent l’ita­lien à l’école. Avec l’an­glais! Concrè­te­ment, ce­la si­gni­fie qu’il faut vous at­tendre à des pan­neaux de si­gna­li­sa­tion, des adresses, des pro­gram­ma­tions GPS, dans l’une ou l’autre langue. Ce car­net vous donne les deux ver­sions, en com­men­çant par l’ita­lienne. En voi­ture, Bol­za­no est à 1 h 40 de Vé­rone, et en­vi­ron 3 heures de Mi­lan, Ve­nise ou Mu­nich. Air France, Tran­sa­via, Luf­than­sa, Rya­nair ou Ea­syjet pro­posent des vols vers ces villes au dé­part de Pa­ris.

Pour son sou­tien lo­gis­tique, un grand mer­ci à IDM Süd­ti­rol/al­to Adige.

CI-CONTRE Les Do­lo­mites et l’alpe di Siu­si en fleurs au mois de juin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.