NOU­VEAU MONDE

Sur l’île de Saint-barth, un site na­tu­rel ins­pire à un de­si­gner l’hô­tel éthique de Ma­na­pa­ny.

Maison Côté Sud - - LE SOMMAIRE - PAR Cé­cile Vaia­rel­li PHO­TOS Ber­nard Touillon

Rêve de bout du monde, l’île de Saint­bar­thé­lé­my est ce point d’an­crage qui ar­ti­cule les Grandes et les Pe­tites An­tilles. Avec son cli­mat tro­pi­cal ma­ri­time et sa cha­leur presque constante, la beau­té du site na­tu­rel de l’hô­tel Ma­na­pa­ny dans l’anse des Cayes sé­duit le groupe Bes­sé Si­gna­ture. Une ré­no­va­tion en pro­fon­deur s’im­pose. Mer im­mense, plage de sable blanc, vé­gé­ta­tion de ré­si­niers, sil­houettes d’îles dans le loin­tain : la na­ture in­vite à se fondre dans le pay­sage. Une na­ture ins­pi­rante dont Fran­çois Champ­saur ana­lyse les équi­libres spon­ta­nés pour se frayer un che­min entre de­si­gn et fu­sion. Après la ré­in­ven­tion de l’hô­tel Vernet à Pa­ris, Fran­çois Champ­saur et Anne Jousse, pré­si­dente du groupe B Si­gna­ture, pour­suivent ain­si une aven­ture com­plice en créant le pre­mier éco-re­sort de l’île. Ani­mé par une pen­sée hu­ma­niste et éco­lo­giste, le de­si­gner sai­sit l’ur­gence d’une so­brié­té éthique entre ce pay­sage of­fert et 43 bun­ga­lows dis­per­sés sur la plage et à flanc de col­line. Ain­si naît l’es­prit mai­son Ma­na­pa­ny. Les es­paces à vivre du lob­by, du spa, du bar, du res­tau­rant, de la pis­cine re­flètent une aven­ture es­thé­tique sin­gu­lière où se mêlent des créa­tions au­da­cieuses et un art de vivre en har­mo­nie. Après le pas­sage du cy­clone Ir­ma, l’in­tui­tion et la rai­son s’adaptent aux né­ces­si­tés du cli­mat. In­té­rieur, ex­té­rieur, le bois en­ve­loppe l’hô­tel cinq étoiles comme une fo­rêt bien­veillante. Lo­vés dans les arbres, ter­rasses en ipé, per­go­las, pe­tites fe­nêtres et vo­lets la­mel­lés re­des­sinent à toute heure la lu­mière. Ba­na­niers, avo­ca­tiers, man­guiers, arbres de co­ros­sol… les jar­dins plan­tés de co­mes­tibles guettent les sai­sons d’un po­ta­ger en per­ma­cul­ture pour dis­po­ser de pro­duits bio­lo­giques de qua­li­té. L’au­to­no­mie en eau, l’éclai­rage so­laire et l’usage ex­clu­sif de vé­hi­cules élec­triques dans l’en­ceinte de Ma­na­pa­ny sont aus­si une prio­ri­té struc­tu­relle du pro­jet. Les in­té­rieurs re­flètent l’at­ta­che­ment de Fran­çois Champ­saur pour l’ha­bi­tat ver­na­cu­laire, la ca­bane, le ca­ba­non, comme au­tant de pro­messes de simplicité et de li­ber­té. Carpe Diem dans les chambres à l’es­prit créole, pen­sées comme des pe­tites ca­bines, simples et fa­ciles à vivre, où des gammes de cou­leurs mo­der­nistes éclairent le mo­bi­lier des­si­né par Fran­çois Champ­saur, tan­dis que des élé­ments de dé­cor sour­cés à tra­vers le monde com­plètent les es­paces à vivre et racontent l’exi­gence du fait main et de la créa­tion ar­ti­sa­nale. Ca­na­pés et mi­roirs en corde tres­sée, bancs en trame de laine, lampes en fibre du Bré­sil, plaids tis­sés au Mexique… chaque cot­tage vit son mo­ment de so­phis­ti­ca­tion à tra­vers des as­so­cia­tions de ma­té­riaux bruts is­sus de choix éthiques. Tan­dis que les lits à bal­da­quin croisent des pla­fonds co­lo­rés, dans chaque chambre, les des­sins de Mayon Ha­na­nia racontent à leur ma­nière l’ima­gi­naire d’une île qui puise en elle les clefs du res­pect du vi­vant.

TERRE-MER PAGE DE GAUCHE Le monde vé­gé­tal pré­serve l’in­ti­mi­té dans les cot­tages ha­billés de bois et pro­lon­gés par une per­go­la. L’agence d’ar­chi­tec­ture A4plus4 signe la di­rec­tion opé­ra­tion­nelle du chan­tier de ré­no­va­tion. Poules et tor­tues en li­ber­té se fau­filent entre les ré­si­niers. Dans un en­tre­lacs de sen­tiers et d’es­ca­liers, tous les che­mins mènent à la mer. CI-CONTRE Fe­nêtre sur l’ho­ri­zon et épure ar­chi­tec­tu­rale, le spa et son bassin de nage res­pirent le vent sa­lé. Cours de yo­ga ou soins en ca­bine, les thé­ra­pies ho­lis­tiques s’ins­pirent du pa­tri­moine lo­cal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.