BAIES COULISSANTES

TOUT EN HAUTEUR, TOUT EN FI­NESSE… EN PO­SI­TION OU­VERTE OU FER­MÉE, LES NOU­VELLES BAIES COULISSANTES EN ALU­MI­NIUM JOUENT LES DIS­CRÈTES. OB­JEC­TIF : EF­FA­CER LA FRON­TIÈRE ENTRE L’EX­TÉ­RIEUR ET L’IN­TÉ­RIEUR.

Maison Côté Sud - - SOMMAIRE / ÉDITO -

Une ques­tion d’ou­ver­ture

Plus mo­derne qu’une porte-fe­nêtre à ou­ver­ture clas­sique (« à frappe »), la baie cou­lis­sante rem­porte au­jourd’hui tous les suf­frages. Glis­sant sur le cô­té grâce à un sys­tème de rails, elle ouvre lar­ge­ment la mai­son vers l’ex­té­rieur, sans en­com­brer l’es­pace in­té­rieur. Son es­thé­tique contem­po­raine convient à tous les styles d’ha­bi­tats ; en ré­no­va­tion, elle ap­porte une nou­velle jeu­nesse aux an­ciennes bâ­tisses. Osez le contraste !

Sur de bons rails

La baie cou­lis­sante offre la pos­si­bi­li­té de mul­ti­plier les van­taux sur la lon­gueur du mur pour faire en­trer un maxi­mum de lu­mière dans la mai­son. Plu­sieurs confi­gu­ra­tions sont pos­sibles : de deux à quatre van­taux sur deux rails ou de trois à six van­taux sur trois rails ; cer­taines baies al­lant même jus­qu’à ali­gner quatre ou­vrants sur quatre rails ! Se­lon le nombre de rails choi­si, l’ou­ver­ture se­ra la­té­rale ou cen­trale. Une fois l’en­semble des van­taux ra­bat­tu sur le cô­té, l’ou­ver­ture cor­res­pond alors aux trois quarts de la sur­face to­tale. De quoi réa­li­ser de vé­ri­tables murs vi­trés, tout en ob­te­nant une in­com­pa­rable sen­sa­tion de « de­dans-de­hors ».

Ou­ver­ture pa­no­ra­mique

Tou­jours plus hautes, tou­jours plus larges, les nou­velles baies coulissantes af­fichent des di­men­sions ex­cep­tion­nelles. Il existe ain­si des van­taux de plus de 4 m de long pour une hauteur de 3,50 m. Cer­taines baies peuvent même at­teindre 6 m de haut, pour des pro­jets hors norme (cou­lis­sant « Kas­ting Size’k » de Kaw­neer), ren­dus pos­sibles grâce à l’uti­li­sa­tion de pro­fi­lés en alu­mi­nium. Un ma­té­riau suf­fi­sam­ment ré­sis­tant pour ne craindre ni la dé­for­ma­tion ni les in­tem­pé­ries, sans né­ces­si­ter un en­tre­tien par­ti­cu­lier. Des baies vi­trées d’angle sont éga­le­ment dis­po­nibles, qui s’ouvrent de part et d’autre sans po­teau in­ter­mé­diaire.

Lu­mi­no­si­té maxi­male

Qui dit alu­mi­nium dit fi­nesse. C’est de plus en plus vrai : les in­dus­triels s’at­tachent à créer des me­nui­se­ries aus­si dis­crètes que pos­sible afin de lais­ser la part belle au vi­trage, donc à la lu­mière. C’est aus­si une ques­tion d’es­thé­tique : le de­si­gn ac­tuel est à l’épure. Les pro­fi­lés peuvent être gal­bés, mais la ten­dance est de les choi­sir droits pour un ré­sul­tat en­core plus contem­po­rain. Pour ac­cen­tuer cet ef­fet de mo­der­ni­té et aug­men­ter l’ap­port de lu­mière, vous pou­vez op­ter pour des cou­lis­sants à ou­vrant ca­ché. La par­tie mo­bile de la fe­nêtre est alors en­tiè­re­ment dis­si­mu­lée der­rière son en­ca­dre­ment, ce qui rend ses lignes en­core plus fines. Le cadre, ap­pe­lé « dor­mant », peut être to­ta­le­ment en­cas­tré dans les murs pour une es­thé­tique dé­fi­ni­ti­ve­ment mi­ni­ma­liste.

Dé­ga­gez le pas­sage !

En­core plus fort, le ga­lan­dage per­met à la baie cou­lis­sante de dis­pa­raître dans l’épais­seur du mur lors de son ou­ver­ture, pour li­bé­rer to­ta­le­ment le pas­sage. Réservé aux baies à un ou deux van­taux sur un rail, ce sys­tème peut éga­le­ment équi­per les mo­dèles à deux van­taux sur deux rails ou à quatre van­taux sur deux rails, pour une ou­ver­ture XXL de part et d’autre de la fa­çade. Le ga­lan­dage s’en­vi­sage dans le cadre d’une construc­tion neuve ou lors d’une im­por­tante ré­no­va­tion. Pas de gros tra­vaux en pers­pec­tive ? La marque Millet a la so­lu­tion avec son cou­lis­sant mu­ral « M3D.S » : les van­taux (un, deux ou quatre) se dé­boîtent pour glis­ser le long du mur. Ré­sul­tat, une baie dont la lar­geur va­rie de 1,50 à 6 m se­lon le pro­jet, mé­na­geant dans tous les cas une ou­ver­ture maxi­male vers l’ex­té­rieur.

Tech­nal

1. L’ar­chi­tecte Phi­lippe Pastre a ima­gi­né pour­cet­te­mai­son­de­va­can­ce­sun­sé­jour bai­gné de lu­mière. Il a uti­li­sé pour ce­la les­baies­cou­lis­santes«lu­meal»en alu­mi­niu­ma­no­di­sé.hau­tesde3­mètres, el­less’éti­rent­sur20 mde­lar­geau­nord et12mau­sud.réa­li­sa­tion­la­bas­tère.

La­peyre

1. Ma­jes­tueux,le­nou­veau­cou­lis­sant «Con­forts­mart­line»bé­né­fi­cie d’un­sys­tè­me­de­poi­gnéeà­le­vage, pou­ru­ne­ma­ni­pu­la­tio­nai­sée.trois ni­veaux d’iso­la­tion pos­sible. Sa­pa

2. Un mur vi­tré sty­le­loft ouvre cette mai­son sur le jar­din. En par­tie basse, baies­cou­lis­san­te­se­na­lu­mi­nium «Né­va»,dis­po­ni­ble­sen­stan­dar­det sur­me­su­reet­ga­ran­ties20ans. Àpar­tirde789€enh.215xl.180cm.

Mas­pro­vence

3. Le­cou­lis­sant­mu­ral«m3d.s» re­pré­sen­teu­ne­bon­neal­ter­na­ti­veau sys­tè­meà­ga­lan­da­ge­dans­le­cadre d’une­ré­no­va­tion.en­alu­mi­nium à l’ex­té­rieur, il est dis­po­nible, cô­té in­té­rieur, en alu­mi­nium, bois ou PVC. Mul­ti­co­lo­ra­tion pos­sible. Millet

4. Pour­pro­fi­ter­du­jar­di­né­té­comme hi­ver­cet­te­por­tea­luà­ga­lan­da­geest ap­pa­rue­com­meu­neé­vi­den­ce­pour cet­te­mai­son­si­tuée­dans­le­sudde la France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.