SALLE DE BAINS

DES FORMES MI­NI­MA­LISTES OU OR­GA­NIQUES, DE LA SO­BRIÉ­TÉ OU DE L’EXCENTRICITÉ, DE LA SO­PHIS­TI­CA­TION OU UN EN­VI­RON­NE­MENT NA­TU­REL… LA SALLE DE BAINS EST LE RE­FLET DES TEN­DANCES EN DÉ­CO­RA­TION. DÉ­CRYP­TAGE.

Maison Côté Sud - - SOMMAIRE / ÉDITO -

Une pièce sous in­fluence

1. Cette col­lec­tion« dur a square» joue la carte du mi­ni­ma­lisme avec sa vas que rec­tan­gu­laire en­du­ra ce ram po­sée sur un meuble crème, et sa bai­gnoire en­du­ra sol id soyeux au tou­cher. Du ra­vit

2. Avec ses ti­roirs dé­li­ca­te­ment gal­bés, ce meuble «Illu­sion» is­su de la col­lec­tion «Les créa­tions» offre des fi­ni­tions bois ou laque, di­vers co­lo­ris et for­mats. De­co­tec

Long­temps re­lé­guée au rang de pièce uni­que­ment dé­diée à l’hy­giène, la salle de bains sem­blait te­nue à l’écart de l’en­goue­ment pour la dé­co­ra­tion. Qu’on se le dise : ce temps est ré­vo­lu ! Au­jourd’hui de­ve­nue une pièce qui sus­cite l’in­té­rêt, parce qu’en­vi­sa­gée comme un lieu de bien-être et de plai­sir, elle se re­trouve au coeur des ten­dances comme le reste du lo­ge­ment. Elle dé­cline ain­si une pa­lette de styles et d’am­biances pour plaire à toutes et tous.

La valse des ma­tières

Pour sa­tis­faire les en­vies de dé­co­ra­tion, les fa­bri­cants mul­ti­plient les fi­ni­tions, les dé­cli­nai­sons de ma­tières pour les fa­çades des meubles et les plans de toi­lette. Si le meuble de salle de bains a long­temps connu le blanc – qui ren­voie à l’hy­giène, est simple à pro­duire et intemporel –, des ef­forts consé­quents ont été réa­li­sés pour of­frir une pa­lette au­jourd’hui dé­cloi­son­née de ma­tières et de teintes. Bois, marbre et autres pierres, mé­tal, bé­ton, cuir par­fois, tout semble ima­gi­nable. Très en vogue, les ef­fets de bois se mul­ti­plient (brut de sciage, brû­lé, na­tu­rel…) et son as­so­cia­tion avec le noir est éga­le­ment très pré­sente. Dans un autre es­prit, le marbre, long­temps consi­dé­ré comme « clas­sique », est re­vi­si­té et uti­li­sé dans des com­po­si­tions très contem­po­raines. Les cou­leurs font elles aus­si une per­cée. On ou­blie les in­tem­po­rels gris ou taupe pour s’aven­tu­rer vers d’autres contrées net­te­ment plus af­fir­mées : vert, bleu, nude, jaune, etc.

Fi­nesse et grand for­mat

Les vasques, re­ce­veurs et bai­gnoires sont eux aus­si ré­in­ter­pré­tés en mode dé­co. De forme ar­ron­die, or­ga­nique ou dans une ap­proche plus ar­chi­tec­tu­rale, les vasques offrent un très large choix. En to­tem, à po­ser, à en­cas­trer, elles s’adaptent à toutes les confi­gu­ra­tions. La ten­dance est aux mo­dèles grand for­mat, in­té­grant ou non une plage de dé­pose. Cet amé­na­ge­ment est pré­fé­ré à la double vasque, et peut tout à fait être par­ta­gé grâce à une double ro­bi­net­te­rie. Autre ten­dance, les fa­bri­cants ont dé­ve­lop­pé de nou­velles cé­ra­miques qui au­to­risent des formes à la fois géo­mé­triques et d’une grande fi­nesse : Du­ra­ce­ram chez Du­ra­vit, Sa­phir­ke­ra­mik chez Lau­fen, Fi­ne­ce­ra­mic chez Ro­ca… Du cô­té de la douche, les re­ce­veurs ex­tra-plats ou en ver­sion à l’ita­lienne ont tou­jours les fa­veurs du pu­blic, dans un es­pace plus grand en lar­geur et en lon­gueur pour un confort ac­cru. Les re­ce­veurs s’adaptent évi­dem­ment à cette ten­dance et dé­clinent leurs for­mats. Re­cou­pables, réa­li­sés sur mesure, cer­tains mo­dèles sont ima­gi­nés pour s’adap­ter à toutes les confi­gu­ra­tions. Le style n’est pas ou­blié : le re­ce­veur se pare de teintes co­or­don­nées au re­vê­te­ment mu­ral (qu’il imite par­fois) ou aux meubles, et peut même être im­pri­mé de mo­tifs (Vi­print de Ville­roy & Boch). Il adopte éga­le­ment des ef­fets tex­tu­rés : bé­ton, ar­doise, mé­tal… La bai­gnoire, pour sa part, connaît moins d’évo­lu­tions de style, mais dé­cline plu­tôt des for­mats : en îlot, d’angle, avec ta­blier trois faces pour l’ac­co­ler à un mur, en for­mat XXL ou XXS. Les ma­té­riaux de syn­thèse et com­po­sites, comme les So­lid Sur­face et l’acry­lique, offrent une pos­si­bi­li­té de créa­tion sur mesure dans les di­men­sions et les formes.

Or, cuivre… les ef­fets mé­tal

Même la ro­bi­net­te­rie est de­ve­nue un élé­ment de dé­co­ra­tion de la salle de bains, qui par­ti­cipe au style de la pièce. Grâce à la tech­nique ap­pe­lée PVD (Phy­si­cal Va­por De­po­si­tion ou « dé­pôt physique en phase va­peur »), les fa­bri­cants offrent des di­zaines de fi­ni­tions et sur­tout une ca­pa­ci­té de per­son­na­li­sa­tion. Du clas­sique mé­lan­geur au mi­ti­geur le plus contem­po­rain, de la ver­sion mé­ca­nique à celle connec­tée, la ro­bi­net­te­rie s’adapte là en­core aux besoins de l’uti­li­sa­teur. Le re­cours aux de­si­gners per­met à cer­taines marques de pro­po­ser des ro­bi­net­te­ries à la fois in­no­vantes et au style in­imi­table.

Toi­lettes, siège de l’in­no­va­tion

On les a connues sus­pen­dues, à éco­no­mie d’eau… Les ten­dances en ma­tière de toi­lettes sont au­jourd’hui le confort et l’hy­giène. Pour ce­la, les so­lu­tions ne manquent pas. Elles sont dé­sor­mais pro­po­sées dans une ver­sion sans bride (le pour­tour sur le haut de la cu­vette), ce qui per­met à l’eau de mieux cir­cu­ler, donc de mieux net­toyer. At­ten­tion tou­te­fois au risque d’écla­bous­sures avec cer­tains mo­dèles : mieux vaut se tour­ner vers des fa­bri­cants de re­nom, qui ont une maî­trise par­faite de la ques­tion. Les marques dé­ve­loppent éga­le­ment des so­lu­tions qui fa­ci­litent le net­toyage : re­vê­te­ments émaillés an­ti­bac­té­riens, abat­tants fa­ci­le­ment dé­clip­sables, etc. La ve­dette du pe­tit coin pour­rait bien être le mo­dèle « la­vant », équi­pé d’une ou deux dou­chettes pour se net­toyer à l’eau, au lieu d’uti­li­ser du pa­pier toi­lette. De plus en plus, les Fran­çais se disent prêts à le tes­ter, voire à l’adop­ter. On trouve dé­sor­mais des fonc­tions comme l’ou­ver­ture et la fer­me­ture au­to­ma­tique de l’abat­tant, la lu­nette chauf­fante, le sé­chage (avec ni­veaux de cha­leur, in­ten­si­té), la fil­tra­tion des odeurs, l’éclai­rage, la té­lé­com­mande ou le pi­lo­tage des fonc­tions avec son smart­phone. ■

1

2

1. Les­meubles«pri­ma»offrent une col­lec­tion aux mul­tiples fi­ni­tions qui conjugue l’es­thé­tique du bois et un prix maî­tri­sé, idéal pour un pro­jet de­ré­no­va­tion. Al­lia

2. «Pré­fixe»es­tun­re­ce­veur dis­po­nible en trois for­mats (car­ré, rec­tan­gu­lai­reou¼de­rond)et di­ver­ses­di­men­sions,réa­li­séen ma­té­riau­de­syn­thè­se­po­ly­bé­ton. Aqua­rine

3. Pro­po­séeen­trois­formes(round, Square,soft),cet­te­vasque«ins­pi­ra» est réa­li­sée en Fi­ne­ce­ra­mic, une­cé­ra­mi­queul­tra-ré­sis­tan­te­qui per­met­de­fi­ne­sé­pais­seurs. Ro­ca

4. Es­thé­ti­queet­pra­tique,ce­meuble sous­vasque(lar­geurde60à120cm) peu­tê­tre­do­téd’uné­clai­ra­ge­led qui­créeu­ne­li­gne­lu­mi­neu­se­le­long des ti­roirs. Aqua­rine

3 4

3. Des­si­né par le de­si­gner Ro­bin Platt, «Arum» est un WC ins­pi­ré de la forme du ga­let, sans bride pour une plus grande hy­giène et une fa­ci­li­té de net­toyage. Ici en ver­sion avec ré­ser­voir en­cas­tré. Al­lia

4. «Aqua­clean­se­la»es­tunw­cla­vant quiof­freun­con­for­tab­so­lu:lu­nette et abat­tant à ou­ver­ture ra­len­tie, dou­chet­teà5­ni­veaux­de­pres­sion, jet per­lé, dis­po­nible en ver­sion sus­pen­dueouau­sol. Ge­be­rit

1. Cette fa­çade pour com­bi­né mo­no­com­mande 4 trous «Co­ol Sun­rise» bros­sé «Es­sence» offre un jet puis­sant et est équi­pée d’un sys­tème an­ti­cal­caire in­té­gré Speed­clean, Grohe

2. Créée par le duo Gilles&bois­sier, cette élé­gante ro­bi­net­te­rie «Le­sondes»of­fre­des­ma­nettes de­com­man­de­sen­croi­sillo­nen hom­ma­geà­nep­tune.fi­ni­tions chrome, nickel, or, ar­gent, bronze. THG 1 2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.