L’ÉDI­TO

Maison Côté Sud - - NEWS - MAR­TINE DUTEIL, DI­REC­TRICE DE LA RÉ­DAC­TION

Forcément, il en se­ra ques­tion. Vingt ans plus tard, presque jour pour jour, ce mo­ment qui trans­porte dans une autre di­men­sion. En vingt ans le temps a tra­vaillé, mais le sen­ti­ment d’être unis reste le même. En­semble, re­te­nir son souffle jus­qu’à la vic­toire. La jeu­nesse qui nous offre en ca­deau l’image d’une France qui gagne, les rues en liesse, le bleu qui sort de la nuit pour ac­cro­cher la lu­mière et prendre la cou­leur de l’ir­ré­sis­tible as­cen­sion. Celle d’une équipe com­po­sée d’in­di­vi­dus qui se com­plètent bien. Le col­lec­tif a par­lé, d’un seul élan. L’en­semble a trans­cen­dé l’ego. L’his­toire re­tien­dra cette fraî­cheur de vue, cet es­poir gran­dis­sant, cette étoile ve­nue re­joindre celle ga­gnée par d’autres vingt ans plus tôt. Mon­trer le che­min, ou­vrir la voie et lais­ser s’écrire la suite… La ma­gie se ré­pète, of­frant à une nou­velle gé­né­ra­tion la pos­si­bi­li­té de s’éman­ci­per d’un sou­ve­nir pour vivre son propre rêve. His­toire d’une trans­mis­sion en bleu. Se fondre dans l’union créa­trice. Du sport au design, ap­prendre de l’autre. En an­glais, to design si­gni­fie des­si­ner et conce­voir. Un grand mot. La mis­sion du design est bien d’in­ven­ter, d’amé­lio­rer ou de fa­ci­li­ter l’usage. Il doit ré­pondre à des be­soins, ré­soudre des pro­blèmes, pro­po­ser des so­lu­tions, ex­plo­rer des pos­si­bi­li­tés pour amé­lio­rer la qua­li­té de vie des êtres et des so­cié­tés. In­te­ra­gir sur notre en­vi­ron­ne­ment pour l’amé­lio­rer et mieux l’ap­pré­hen­der. Être à l’ori­gine d’une op­ti­mi­sa­tion, aus­si in­fi­ni­té­si­male soit-elle. Voi­ci une in­ten­tion por­tée par un des­sin qui crée la dif­fé­rence. Re­gard sur le Sa­lon du meuble 2018. Du coup d’éclat pro­cla­mé par notre in­vi­tée et spé­cia­liste Chan­tal Ha­maide à l’eu­pho­rie conta­gieuse de l’évé­ne­ment et de son off, il y a une suc­ces­sion de temps forts qu’elle dé­crypte en ex­perte. Ils ra­content, cha­cun à leur fa­çon, cet al­liage de ta­lents jux­ta­po­sés, cette pré­cieuse as­so­cia­tion entre de­si­gner, édi­teur et fa­bri­cant, cette éton­nante trans­for­ma­tion de l’idée à l’ob­jet et sur­tout cette pas­sa­tion entre maîtres et hé­ri­tiers de la ligne. Pour le de­si­gner Mi­chele De Luc­chi, « la mo­der­ni­té n’a

de sens que dans la conscience du pas­sé ». Ins­tal­la­tions, ex­po­si­tions, le off du Sa­lon du meuble de Mi­lan a na­vi­gué entre me­sure et dé­me­sure. Du fra­gile pro­to­type à l’ob­jet sa­lué, l’in­no­va­tion ré­ac­tive chaque an­née son champ d’ex­pres­sion. Mer­ci, chère Chan­tal, pour ce re­gard at­ten­tif et éclai­ré. Et d’avan­cer en­semble sur le che­min de la créa­tion. En­semble.

Le design doit ré­pondre à des be­soins, ré­soudre des pro­blèmes, pro­po­ser des so­lu­tions, ex­plo­rer des pos­si­bi­li­tés pour amé­lio­rer la qua­li­té de vie des êtres et des so­cié­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.