Ins­pi­ra­tion / Bien­ve­nue chez Na­tha­lie et Ma­thias

Ni­chée près de Pa­ris, cette bâ­tisse fis­su­rée, dé­lais­sée de­puis une dé­cen­nie, man­quait cruel­le­ment de lu­mi­no­si­té. Or­ches­tré par l’ar­chi­tecte d’in­té­rieur Char­lotte Fé­quet, le chan­tier – de taille – l’a muée en co­con fa­mi­lial.

Maison Creative - - Sommaire -

Shoot de lu­mière dans une mai­son de charme

C’est grâce au bouche-à-oreille que Na­tha­lie et Ma­thias ont dé­ni­ché cette mai­son de 1886, qua­si-aban­don­née à As­niè­res­sur-Seine (Hauts-de-Seine). Alors en quête d’un nid pour sa fa­mille, le couple suc­combe à ce qui s’avère être un an­cien ate­lier d’ar­tiste, re­cou­vert de ta­pis­se­ries ul­tra-co­lo­rées et où la plom­be­rie et l’élec­tri­ci­té sont… désuètes ! Mais au charme des mou­lures per­sonne ne ré­siste. Le pro­jet d’am­pleur est confié à Char­lotte Fé­quet : « Le gros oeuvre s’est concen­tré sur la face sud, per­cée pour im­plan­ter une vé­ran­da XXL. Comme elle oc­cupe toute la lar­geur de la mai­son, elle offre un maxi­mum de clar­té aux es­paces de vie », pré­cise l’ar­chi­tecte d’in­té­rieur. Un per­mis de construire et un IPN ont été né­ces­saires, mais le ré­sul­tat est là : l’in­té­rieur baigne de lu­mière grâce à cette «pièce en plus ». Cô­té nuit, les cloi­sons sont dé­pla­cées, le par­quet éclair­ci, les es­paces re­dis­tri­bués ; su­bli­mée par la ré­no­va­tion, la de­meure re­naît.

36

AVANT

Pour sou­li­gner les lignes de la bi­blio­thèque sur me­sure, le mur du fond a re­çu une teinte plus sou­te­nue, un vert d’eau dé­ni­ché chez Far­row & Ball.

De nom­breuses portes or­ne­men­tées ont été dé­po­sées pour aug­men­ter la lu­mi­no­si­té des lieux et flui­di­fier la cir­cu­la­tion entre les es­paces de vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.