L’es­prit de l’es­ca­lier. La réus­site en marches

En ré­no­va­tion comme en construc­tion, le choix et l’ins­tal­la­tion d’un es­ca­lier dé­pendent de règles ar­chi­tec­tu­rales pré­cises… Ty­po­lo­gie, em­pla­ce­ment, ma­té­riaux et styles, dé­cryp­tage des élé­ments clés pour trou­ver le mo­dèle le mieux adap­té à son pro­jet.

Maison Creative - - Sommaire -

Que vous soyez en train de construire la mai­son de vos rêves ou de ré­no­ver le du­plex qui vous fai­sait de l’oeil de­puis des an­nées, vous se­rez for­cé­ment confron­té, à un stade de vos tra­vaux, à cet élé­ment ar­chi­tec­tu­ral in­con­tour­nable et pas si fa­cile que ça à ap­pré­hen­der: l’es­ca­lier. Car entre es­thé­tique et fonc­tion­na­li­té, votre coeur risque de ba­lan­cer

Le B.A.-BA

La pre­mière chose à sa­voir pour bien faire votre choix est qu’il en existe trois ty­po­lo­gies dif­fé­rentes.

Tout d’abord, les es­ca­liers droits, fa­ciles à po­ser et éco­no­miques, à condi­tion de dis­po­ser de l’es­pace né­ces­saire.

Très confor­tables en termes d’uti­li­sa­tion, les mo­dèles à quart tour­nant ont quant à eux une grande ca­pa­ci­té d’adap­ta­tion grâce à leurs dif­fé­rentes formes: haut ou bas, gauche ou droite, deux­quart ou de­mi-tour­nant, etc. En­fin, les es­ca­liers en co­li­ma­çon ou hé­li­coï­daux, ronds ou car­rés – éga­le­ment ap­pe­lés tré­mies –, plé­bis­ci­tés pour leur es­thé­tisme et leur faible en­com­bre­ment au sol, offrent un gain de place in­com­pa­rable. « Le co­li­ma­çon car­ré s’ins­talle dans un coin alors que le co­li­ma­çon rond peut se pla­cer au mi­lieu d’une pièce », pré­cise Ma­rie Pu­fages, chef de pro­duit me­nui­se­rie in­té­rieure chez Le­roy Mer­lin. At­ten­tion tou­te­fois à ne pas op­ter pour un mo­dèle trop raide et dan­ge­reux en vou­lant à tout prix op­ti­mi­ser l’es­pace.

Les des­sous des es­ca­liers s’amé­nagent pour op­ti­mi­ser

l’es­pace.

Les er­reurs à évi­ter Avant de choi­sir, vous de­vrez prendre en compte cer­tains fon­da­men­taux… « Le choix d’un es­ca­lier re­lève de cri­tères aus­si bien tech­niques qu’es­thé­tiques, tels que la place dont on dis­pose et la hau­teur à mon­ter, ou en­core la fré­quence de pas­sage et, en­fin, le style que l’on sou­haite don­ner à son in­té­rieur », pour­suit Ma­rie Pu­fages. « Des marches moins hautes et plus nom­breuses fa­ci­litent l’usage des es­ca­liers, ce qui est idéal pour des pas­sages fré­quents », ajoute Ma­ga­lie Le­blanc, chef de pro­duit es­ca­lier chez La­peyre. Et pen­sez à pré­voir une ba­lus­trade, un ac­ces­soire in­dis­pen­sable qui, en outre, ap­por­te­ra un ca­chet sup­plé­men­taire. Les adeptes de la dis­cré­tion op­te­ront quant à eux pour une ram­barde en verre et mé­tal fa­çon ver­rière. « Il est éga­le­ment pos­sible d’ajou­ter une main cou­rante sur le mur d’ap­pui, et éven­tuel­le­ment des bandes adhésives an­ti­dé­ra­pantes sur les marches », com­plète Ma­ga­lie Le­blanc. Les ef­fets de ma­tières Reste le plus agréable à choi­sir : la dé­co ! En la ma­tière, vous avez le choix entre trois ma­té­riaux : le bois, dé­cli­né dans de nom­breuses fi­ni­tions et co­lo­ris mais sen­sible aux va­ria­tions d’hu­mi­di­té et de tem­pé­ra­ture ; le mé­tal, so­lide et du­rable mais plus oné­reux que ses concur­rents ; ou le bé­ton, so­lide, moins bruyant, ré­sis­tant au feu et fa­cile à ha­biller, mais ré­ser­vé aux ha­bi­ta­tions neuves en construc­tion. « La ten­dance est à l’épu­ré et à la trans­pa­rence, sou­ligne Ma­ga­lie Le­blanc. On re­trouve ce style au ni­veau des rampes et des ba­lus­trades qui offrent de plus en plus de trans­pa­rence et de lu­mière, soit avec un en­ca­dre­ment bois, soit avec un pro­fi­lé mé­tal à la base, ou en­core des plaques de verre fixées di­rec­te­ment sur la struc­ture pour un ef­fet épu­ré maxi­mal. » Les marches ne sont pas en reste, do­tées de lignes épu­rées, comme en ape­san­teur, sculp­tées d’un seul te­nant ou sem­blant flot­ter une à une en contre­point de la ba­lus­trade.

L’al­liance du bois et du mé­tal : une

va­leur sûre.

TRAIT D’UNION. Afin de connec­ter les deux étages de cet ap­par­te­ment, sans perdre l’es­pace de ran­ge­ment au­pa­ra­vant oc­cu­pé par une com­mode, l’ar­chi­tecte a ima­gi­né cette struc­ture hy­bride bap­ti­sée «Over­toom Stair­case». Réa­li­sa­tion Marc Koeh­ler.

MIX & MATCH. Réa­li­sé en bois et mé­tal, cet es­ca­lier à co­li­ma­çon sur 2 ni­veaux se dis­tingue par son fut cen­tral fa­cet­té et son li­mon en acier qui s’en­roule lit­té­ra­le­ment au­tour des marches, afin de sou­li­gner ses courbes sen­suelles. Réa­li­sa­tion AJSA

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.