Quand La­lique ren­contre l’art contem­po­rain

Maison et Jardin Magazine - - Sommaire -

Ex­po­si­tion évé­ne­ment

Une ex­po­si­tion évé­ne­ment du 27 avril au 4 no­vembre 2018 au Mu­sée La­lique, à Win­gen-sur-mo­der

Fleu­ron de la cris­tal­le­rie fran­çaise, La­lique rayonne au­jourd’hui au ni­veau in­ter­na­tio­nal. Par­mi les axes de dé­ve­lop­pe­ment, les édi­tions d’art oc­cupent une place de choix. De­puis 2011 en ef­fet, La­lique Art met le sa­voir faire ex­cep­tion­nel des ar­ti­sans de la Mai­son au ser­vice d’ar­tistes et de­si­gners contem­po­rains. Jeux de lu­mière, de trans­pa­rence et de cou­leur su­bliment ces créa­tions, tan­dis que les ar­tistes ex­té­rieurs ap­portent à la fois un nou­veau re­gard et un souffle ori­gi­nal.

Si le verre sus­ci­tait dé­jà la fas­ci­na­tion à l’aube des temps, dès la fin du XIXE siècle il est de plus en plus consi­dé­ré comme un mé­dium ar­tis­tique. Bi­jou­tier d’avant-garde, Re­né La­lique est très tôt sé­duit : Le verre est la ma­tière mer­veilleuse. (…) [Il est] le pré­texte plas­tique in­com­pa­rable entre les mains de l’ar­tiste in­gé­nieux et four­nit à son ima­gi­na­tion et à son ta­lent un champ d’ac­ti­vi­tés et de dé­cou­vertes presque sans borne. Le maître ver­rier uti­li­sait la tech­nique de la cire per­due, pro­cé­dé mil­lé­naire éga­le­ment uti­li­sé pour fondre les bronzes, pour créer des ob­jets d’art, pièces uniques ou de toute pe­tite sé­rie. Ces oeuvres pres­ti­gieuses, fas­ci­nantes et rares, sont au­jourd’hui par­ti­cu­liè­re­ment re­cher­chées. S’ins­cri­vant dans l’es­prit du créa­teur de la Mai­son, La­lique Art a re­noué avec cette tech­nique so­phis­ti­quée, tout en uti­li­sant en pa­ral­lèle le souf­flage et le mou­lage, pour édi­ter des oeuvres d’ex­cep­tion. Ain­si, des pièces d’yves Klein ou Rem­brandt Bu­gat­ti ont trou­vé un nou­vel élan en chan­geant de ma­té­ria­li­té. Les lignes des ar­chi­tectes Za­ha Ha­did et Ma­rio Bot­ta ont don­né vie à des vases et à des coupes. L’ima­gi­naire du plas­ti­cien Anish Ka­poor s’est lui aus­si nour­ri de la ma­gie du cris­tal. Le peintre Terry Rodgers a ré­in­ter­pré­té l’ico­nique vase Bac­chantes, créé par Re­né La­lique en 1927. Da­mien Hirst, quant à lui, a conçu une sé­rie de sculp­tures in­ter­ro­geant sur le cycle de la vie.

Du 27 avril au 4 no­vembre 2018, le mu­sée La­lique met en lu­mière les oeuvres ex­tra­or­di­naires is­sues de la ren­contre entre le cris­tal La­lique et des ar­tistes contem­po­rains. Par le prisme de ces oeuvres à la fois sin­gu­lières et re­mar­quables, l’ex­po­si­tion donne à per­ce­voir l’uni­vers de leurs créa­teurs tout en sou­li­gnant l’ex­tra­or­di­naire sa­voir-faire de la Mai­son La­lique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.