De la Chasse à la dé­co

Maison et Jardin Magazine - - M&J -

Elle a tou­jours chas­sé et a tou­jours tra­vaillé dans la dé­co­ra­tion. En par­tant de ce constat, on com­prend très vite pour­quoi Do­mi­nique Saul­nier a créé la bou­tique « Au re­tour de chasse », ba­sée dans la ré­gion lyon­naise. L’en­droit s’ap­pa­rente à un vé­ri­table ca­bi­net de cu­rio­si­tés. Mo­bi­lier en bois de cerf, lu­mi­naires, bronzes, tro­phés, mais aus­si une gamme de com­modes gar­nie de peau,la décoratrice crée et traque des pe­tits bijoux de dé­co­ra­tion à l’âme bien ani­male.

Sa col­lec­tion ren­contre le suc­cès au­près d’une clien­tèle in­ter­na­tio­nale très éclectique des mor­dus de « dé­co na­ture » mais aus­si des ar­chi­tectes d’in­té­rieur,de­si­gners,chas­seurs et par­ti­cu­liers. Sa gamme un brin aty­pique et in­tem­po­relle s’in­tègre par­fai­te­ment à des uni­vers contem­po­rains et de­si­gn. Il lui ar­rive ré­gu­liè­re­ment de dé­co­rer des cha­lets, hô­tels dans les grandes sta­tions al­pine ou dans des beaux quar­tiers pa­ri­siens. « J’ai même été ap­pe­lé pour une mai­son en Suède. Ma plus grande fier­té : j’ai créé lustres et consoles en bois de cerf pour une grande ma­ro­qui­ne­rie pa­ri­sienne qui ou­vrait une bou­tique à Taï­wan » nous glisse la décoratrice.

Il fal­lait oser réunir la chasse et la dé­co­ra­tion. A force de passion et d’am­bi­tion, Do­mi­nique Saul­nier a su réunir ces deux do­maines. Elle ou­vri­ra

à l’au­tomne un sho­wroom à Cha­va­noz, dans la ré­gion lyon­naise, dé­dié à cette

col­lec­tion de meubles et de lu­mi­naires aty­piques.

Ou­ver­ture de son sho­wroom à l’au­tomne

Do­tée d’un di­plôme de ta­pis­sier-dé­co­ra­teur, Do­mi­nique Saul­nier a sui­vi la trace de ses pa­rents an­ti­quaires et chas­seurs. Na­tive de Saône et Loire , femme de tête, elle est une créa­trice hors-pair. « Je crée au grès du vent, des sai­sons » aime-t-elle dire. Son ma­té­riau fé­tiche : les bois de cerf. Ce ma­té­riau, na­ture par es­sence, est ré­col­té dans les fo­rêts et les éle­vages où le cer­vi­dé chaque an­née perd sa ra­mure du­rant l’hi­ver. Il re­trouve la ma­jes­té de son port de tête à la fin du prin­temps. Elle le ma­rie au mé­tal, au bois, le peint, le dore par­fois ! Elle l’uti­lise pour des tables, des fau­teuils, des lustres, des lampes d’ap­point… A par­tir de sep­tembre, mois de l’ou­ver­ture de la chasse, les trompes de chasse son­ne­ront aus­si à l’au­tomne pour l’ou­ver­ture de son nou­veau sho­wroom.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.