La pis­cine souple en ré­sine

Maison et Jardin Magazine - - M&J -

L’heure est à la bai­gnade et pour­quoi ne pas s’of­frir une pis­cine ? La France a pas­sé le cap des deux mil­lions de pis­cines. En dix ans, de 2007 à 2017, le nombre de pis­cines en France a aug­men­té de plus de 50%. Le mar­ché est en pleine ex­pan­sion et les in­no­va­tions fleu­rissent.

Dans le Gers, à La­ma­zere, Pis­cine Ini­tiales a dé­ve­lop­pé un concept ré­vo­lu­tion­naire pour conce­voir un bas­sin en­ter­ré sans bé­ton, ni li­ner. L’en­tre­prise de Sté­phane Men­dez s’est lan­cée l’an der­nier dans le sec­teur de la pis­cine. Elle a dé­ve­lop­pé un bas­sin souple, sans struc­ture à base de ré­sines, la tech­no­lo­gie SOMGE. Un bre­vet a été dé­po­sé et la marque Pis­cines Ini­tiales est ins­crite à L’INPI, l’ins­ti­tut na­tio­nal de la pro­prié­té in­dus­trielle. « L’idée m’est ve­nue en cui­si­nant, ra­conte le pa­tron. Je pré­pa­rais un gâ­teau avec ma femme et nous avons uti­li­sé un moule en si­li­cone. La sou­plesse de ce ma­té­riau per­met au bis­cuit de ne pas se cas­ser. Je me suis dit que ce pro­cé­dé pou­vait s’adap­ter à la pis­cine. » A la tête d’une en­tre­prise de BTP, le créa­teur conce­vait dé­jà des bas­sins d’agré­ment. Pour conce­voir la struc­ture, il s’est ap­puyé sur cette fa­meuse ré­sine uti­li­sée dans le gé­nie ci­vil pour équi­per les bas­sins de ré­ten­tion d’eau.

Un bas­sin qui sup­porte les mou­ve­ments du sol

« Le ma­té­riau em­ployé pour la sous-couche amor­tis­sante est si­mi­laire à ce­lui uti­li­sé pour les aires de jeux d’en­fants. C’est un ma­té­riau pro­duit à base de pneus re­cy­clés. » Cette struc­ture souple se veut étanche, ré­sis­tante aux UVS et per­met d’ob­te­nir des formes va­riées de pis­cine. « Ce type de bas­sin a l’avan­tage de sup­por­ter les mou­ve­ments de sol. Son élas­ti­ci­té est très ap­pré­ciée dans des ré­gions comme la nôtre. Les sols ar­gi­lo­cal­caires du Sud-ouest sont très sen­sibles. Il ar­rive fré­quem­ment de voir des bas­sins en dur ou des coques se fis­su­rer ou s’ef­fon­drer. Notre bas­sin étant souple, il sup­porte les re­traits et gon­fle­ments de la terre. »

Une fois le bas­sin réa­li­sé, les usa­gers peuvent uti­li­ser les mêmes sys­tèmes de fil­tra­tions qu’un bas­sin tra­di­tion­nel. Ils peuvent l’agré­men­ter d’une pompe à cha­leur, d’un dis­po­si­tif de bal­néo…. Ce concept sus­cite la cu­rio­si­té et la so­cié­té a dé­jà ven­du une quin­zaine de bas­sins de­puis ce dé­but d’an­née. La Foire de Tou­louse lui a per­mis de tou­cher une cin­quan­taine de pros­pects. La PME de neuf sa­la­riés veut al­ler plus loin dans son pro­jet. Elle ai­me­rait no­tam­ment créer une uni­té de re­cy­clage de pneus ; ce qui lui per­met­trait de pro­duire elle-même sa propre ma­tière pre­mière. L’en­tre­prise ai­me­rait dé­mo­cra­ti­ser son concept en créant des mo­dèles per­met­tant de concur­ren­cer le mar­ché des pis­cines hors-sol.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.